Groupama-FDJ : Madiot évoque Démare, Gaudu et le mercato

Groupama-FDJ : Madiot évoque Démare, Gaudu et le mercato ©panoramic, Media365

Aurélie Sacchelli, Media365, publié le lundi 27 novembre 2023 à 21h46

Dans une interview accordée à Cyclism'Actu, le patron de l'équipe Groupama-FDJ Marc Madiot a notamment évoqué les cas Arnaud Démare et David Gaudu, mais aussi le mercato de sa formation.


Les vacances sont terminées pour l'équipe Groupama-FDJ ! Les coureurs de la formation française partiront dans quelques jours en Espagne pour leur traditionnel stage de préparation à Calpe. En attendant, le patron de la formation française, Marc Madiot a donné une interview à Cyclism'Actu, où il a évoqué plusieurs sujets, et notamment un qui a beaucoup fait parler en 2023, le départ d'Arnaud Démare, non retenu pour le Tour de France, vers Arkéa-Samsic dès le mois d'août. « La vie est ainsi faite qu'on se retrouve devant des choix à effectuer, au niveau sportif et économique. Arnaud avait des attentes, qu'on n'a pas pu combler au moment où il aurait fallu pouvoir les combler, mais c'est la vie économique d'une équipe. Ce sont des situations qu'on avait peu connues jusqu'à maintenant, mais qu'on commence à rencontrer. Il faut faire avec. Je suis triste et déçu que la relation se soit un peu abimée avec ce moment délicat. Mais je reconnais son talent, je sais tout ce qu'il a apporté à l'équipe, et j'espère qu'on retrouvera une relation apaisée et tranquille avec le temps qui va s'écouler. Je n'ai pas eu de contacts avec lui, mais je sais que j'en aurai à un moment ou à un autre. J'espère qu'on aura l'occasion de discuter tranquillement. »

Madiot défend le bilan de Gaudu

Sans Arnaud Démare, ni Thibaut Pinot qui a pris sa retraite, l'effectif de Groupama-FDJ sera moins clinquant en 2024, mais cela ne pose pas problème à Madiot, qui espère que ses coureurs, nouveaux ou déjà en place, vont se surpasser. "On n'est pas une équipe qui a l'habitude de défrayer la chronique pendant le mercato, reconnait-il. On ne sort pas forcément le carnet de chèques pour aller chercher des grosses pointures. Quand on perd Pinot et Démare, sur le papier ça parait irremplaçable, mais à nous de progresser avec les coureurs qui sont arrivés ou ceux qui sont déjà en place. Je suis assez confiant." Pinot désormais retraité, le leader incontesté (en attendant l'avènement des jeunes Romain Grégoire et Lenny Martinez) de l'équipe sera David Gaudu, dont Marc Madiot défend le bilan de la saison 2023, lui qui a notamment terminé deuxième de Paris-Nice et neuvième du Tour de France. « Il a eu une belle première partie de saison, largement au-dessus de ce qu'il avait réalisé les années précédentes. Le Tour de France n'était pas catastrophique, mais pas non plus exceptionnel. Tout en n'étant pas super, il a tout de même réussi à terminer dans le Top 10 et premier Français. Ça montre que quand il est à 100%, il peut jouer à un très très haut niveau et, à l'inverse, même s'il n'est pas au top, il est quand même présent. Donc il y a une certaine stabilité de niveau chez lui qui nous permet de se tourner vers 2024 avec un certain nombre de certitudes et de confiance. Je suis persuadé qu'il va faire une très belle saison. » Groupama-FDJ parviendra-t-elle à remporter plus de courses en 2024 que cette année (19) ? Réponse dans un an...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.