Décès de Baldini, seul détenteur d'un triplé de légende

Décès de Baldini, seul détenteur d'un triplé de légende©Panoramic, Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le vendredi 02 décembre 2022 à 11h21

Ercole Baldini a connu trois saisons de grâce, et même deux années plus exactement, en 1956 et 1958. Au lendemain de la terrible mort accidentelle de Davide Rebellin, l'Italie pleure encore une de ses immenses gloires.



Un seul homme, dans l'histoire du cyclisme, a réussi à être à la fois champion olympique, champion du monde et vainqueur d'un grand Tour. Il s'agissait d'Ercole Baldini, qui nous a quittés jeudi à l'âge de 89 ans. L'Italien avait accompli ces trois monuments en 1956, aux Jeux de Melbourne, puis en 1958 avec l'enchaînement Giro - Mondiaux (à Reims). En 1956, il avait aussi glané un record de l'heure, battant alors Jacques Anquetil. C'est donc un mythe qui passe à la postérité, lui qui arrivait entre Fausto Coppi et Felice Gimondi au coeur de l'âge d'or italien.

"J'espère en profiter longtemps"

Né un 26 janvier, comme Peter Sagan 57 ans plus tard (en 1933 pour Ercole Baldini, en 1990 pour le Slovaque), La Gazzetta dello Sport rappelle qu'il a découvert le vélo en accomplissant quatorze kilomètres aller-retour, tous les jours, afin de se rendre à l'école. Exceptionnelle étoile filante, il a eu du mal à se remettre d'une appendicite et a constamment peiné à gérer son poids, dans la foulée de ses trois années au firmament. Il avait été intronisé au Hall of Fame du Tour d'Italie en 2016, célébrant par la même occasion le 60eme anniversaire de son titre olympique.


"J'espère profiter longtemps de cette reconnaissance pour continuer d'applaudir les victoires italiennes, souhaitait-il alors. Je suis extrêmement heureux de rejoindre de grands noms." Eddy Merckx, Felice Gimondi, Stephen Roche et Francesco Moser l'avaient précédé, puis Bernard Hinault, Miguel Indurain et Vittorio Adorni lui ont succédé. Il rejoint au paradis Felice Gimondi, mort en 2019, avec qui il va pouvoir refaire l'histoire du cyclisme italien en compagnie de Fausto Coppi, Gino Bartali ou Marco Pantani.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.