B&B Hotels-KTM : Rolland prêt à raccrocher et peiné pour Pineau

B&B Hotels-KTM : Rolland prêt à raccrocher et peiné pour Pineau©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, Media365, publié le vendredi 09 décembre 2022 à 09h05

Face aux soucis rencontrés par l'équipe BB Hotels-KTM, Pierre Rolland assure avoir toutes les options sur la table concernant son avenir, même celle de mettre un terme à sa carrière. Le natif de Gien a aussi confié son sentiment sur le projet manqué de Jérôme Pineau.



Pierre Rolland fait partie de ceux qui y ont cru jusqu'au bout. Arrivé au sein de la formation Bamp;B Hotels-KTM en 2019, le natif de Gien se retrouve dans une situation difficile avec l'équipe dirigée par Jérôme Pineau qui va cesser son activité au plus haut niveau. Alors qu'un partenariat avec la Ville de Paris et un sponsor de premier plan étaient annoncés de longue date, le projet ne s'est finalement pas matérialisé et une vingtaine de coureurs se retrouve sur le carreau. « J'espère de tout mon cœur que cette équipe va repartir en niveau Continental, avec une dizaine de coureurs, des jeunes car c'est le but de cette division, a confié Pierre Rolland dans un entretien accordé au quotidien régional Ouest-France. Qu'ils puissent garder le pied à l'étrier. Certains ont été blessés ces derniers mois, n'ont pas eu l'occasion de se montrer, et pour eux c'est très dur. » En ce qui concerne son cas personnel, le vainqueur de deux étapes sur le Tour de France concède que sa « carrière est faite, quelque part » et, à 36 ans, assure que la situation n'est pas la plus compliquée.

Rolland : « J'ai aussi la possibilité d'arrêter »

Alors que, lors d'une visioconférence, Jérôme Pineau a confirmé vouloir repartir au troisième échelon, Pierre Rolland admet que ce n'est pas encore certain. « La seule chose qui pourrait l'arrêter, c'est si la Ligue Nationale lui dit stop, que c'est terminé, a-t-il affirmé. Mais lui a envie d'y croire et a toujours l'idée de repartir. Il veut donner aux jeunes les moyens de s'exprimer encore. » Un projet pour lequel le grimpeur se présente comme « un soutien moral » mais ne compte pas s'impliquer plus avant. « Peut-être que je peux même aider à débloquer des choses, par mon réseau, je ne sais pas... Mais repartir en Continental, ça n'est pas ce que je veux, a ajouté l'intéressé. Le niveau Continental, pour moi ce sont les jeunes. Pour ma fin de carrière, ça n'est pas ce que je souhaite. » Pour ce qui est de la suite de sa carrière, Pierre Rolland ne cache pas que la fin de l'équipe Bamp;B Hotels-KTM pourrait le pousser à raccrocher. « J'ai des contacts, j'ai peut-être la possibilité de continuer. Mais j'ai aussi la possibilité d'arrêter, j'ai des plans de reconversion, admet-il. Honnêtement, il est encore trop tôt pour dire ce que je vais faire. J'attends encore. »

Rolland : « Je pense qu'ils se sont fait avoir »

Si certains coureurs n'ont pas caché leur colère face à la situation de la formation bretonne, Pierre Rolland admet avoir un sentiment « plus nuancé ». « Je suis déçu, attristé de la situation, mais j'ai conscience que Jérôme Pineau, Bamp;B Hotels, ne voulaient pas cette issue non plus, affirme le natif de Gien. Il y a eu un problème à un moment donné, Jérôme s'expliquera forcément j'imagine, mais je pense qu'ils se sont fait avoir. » S'il admet qu'il peut y avoir « de la colère, de la rancœur », Pierre Rolland assure préférer « croire que ce n'est pas terminé ». Le coureur de 36 ans assure qu'il ne peut pas en vouloir à Jérôme Pineau, celui qui lui a « fait confiance en 2019 » et espère qu'il pourra rebondir. « Je m'aperçois que généralement, à la quatrième ou cinquième année d'une équipe, c'est un tournant dans son existence, a-t-il assuré. Là, peut-être que s'il arrive à serrer les dents pendant un an, l'équipe repartira ensuite au niveau du dessus. » Quant à la question de savoir ce qu'il retiendra de ces quatre saisons, Pierre Rolland assure avoir « fait de belles rencontres dans cette équipe » et avoir « surtout eu la chance de courir avec (son) meilleur pote Cyril Gautier pendant quatre ans, c'était merveilleux ».

Vos réactions doivent respecter nos CGU.