NBA - Fournier : "Finalement, j'ai kiffé !"

NBA - Fournier : "Finalement, j'ai kiffé !"©Panoramic, Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le jeudi 28 avril 2022 à 21h31

Si les New York Knicks ne disputent pas les playoffs, Evan Fournier n'en tire pas moins de bonnes leçons de cette première saison. Coaché par Tom Thibodeau, une référence, l'arrière français a profité d'un choix fort de celui-ci en sa direction.



Il est temps de faire le bilan de la saison pour Evan Fournier, malheureusement privé de la grande fête des playoffs NBA puisque son équipe des New York Knicks, une des franchises forcément mythiques de l'autre côté de l'Atlantique, a terminé seulement onzième de la conférence Est. "Les fans sont des fous. Quand ça va mal, tout va mal, mais quand c'est bien, tu es champion du monde." Globalement, le Français est aimé en ville où il se balade régulièrement : "Il en fait partie", entend-on. Ou encore : "C'est une bête, il a le style de New York." Le vice-champion olympique est inévitablement déçu d'être déjà en vacances : "J'ai les boules, car on se dit qu'on passe à côté de quelque chose de beau. Honnêtement, je n'ai pas trouvé les fans si durs avec nous."

"Je suis le spécialiste à trois points de la ville"

Pour Fournier, cette première saison chez les Knicks - après une parenthèse à Boston (de mars à août 2021) et surtout sept ans à Orlando - a été largement marquée par l'évolution de son jeu : "J'ai mis du temps à comprendre la façon dont on m'a utilisé, avec beaucoup de tirs extérieurs. Ce qui n'a jamais été ma force... Au début, j'étais complètement hors du rythme et ça a beaucoup touché mes performances. Changer de jeu après dix ans de NBA, je ne pense pas que ça arrive à beaucoup..."


Sauf qu'avec 241 paniers à trois points et une moyenne de réussite à 38,9%, il a réussi rien de moins que le record de l'histoire de la franchise sur un an ! "C'est clairement ma meilleure saison sur ce point, je termine quatrième de toute la saison régulière. Finalement, j'ai kiffé ! Je suis le shooteur de l'équipe, le spécialiste à trois points de la ville (sourire). J'en ressors meilleur. Je le pense vraiment !" On n'en doutait pas.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.