Bleus : Gobert et Wembanyama, une défense de champions olympiques ?

Thomas Siniecki, Media365 : publié le mercredi 24 avril 2024 à 14h33

Certes, l'équipe de France va devoir se trouver une attaque, et particulièrement un meneur. Mais le sélectionneur Vincent Collet sait d'ores et déjà qu'il disposera d'une base sans égale.

Tous les coachs le répètent depuis des dizaines d'années, même en NBA où le jeu offensif est pourtant porté à outrance : les grands matchs et donc les titres se gagnent avant tout grâce à une grande défense. C'est vrai dans tous les sports et particulièrement en basket, alors suivez notre regard... Avec Rudy Gobert et Victor Wembanyama figurant parmi les trois finalistes du meilleur défenseur de la saison dans la ligue américaine - et ils sont partis pour finir n°1 et n°2 -, ça tombe à pic pour nos Bleus en vue de Paris 2024 ! Les duels s'annoncent âpres pour tous les futurs adversaires des Bleus, sans parler encore des Etats-Unis que les Français espèrent forcément retrouver chez eux, particulièrement face à Joel Embiid qui a fini par choisir la nationalité sportive américaine après avoir pourtant fait le nécessaire pour obtenir la française...

Gobert : "La défense est la raison de tous nos succès"

Là où Gobert et "Wemby" offrent d'immenses gages, c'est qu'ils sont bien sûr habitués à s'opposer à ces mastodontes, de même que Kevin Durant, LeBron James, Stephen Curry, Kawhi Leonard et tous les autres. C'est même précisément parce qu'ils stoppent ces noms-là tout au long de l'année qu'ils sont ainsi craints et récompensés, et Gobert aurait tort de ne pas en être fier : "Il y a beaucoup de choses à voir offensivement dans notre sport, mais au bout du compte, le plus important c'est de gagner. Quoi que je puisse faire pour aider mon équipe, je vais le faire, en attaque comme en défense. La plupart des fans ne trouvent pas la défense excitante, mais ce n'est pas grave."

Le pivot des Minnesota Timberwolves, qui mènent tranquillement 2-0 dans leur série du premier tour de playoffs face aux Phoenix Suns de Durant, est déjà triple détenteur du titre de meilleur défenseur de l'année en NBA (2018, 2019, 2021) et un quatrième lui permettrait d'égaler le record historique de Dikembe Mutmbo (1995, 1997, 1998, 2001) et Ben Wallace (2002, 2003, 2005, 2006). Il rappelle à nos confrères du Monde que les Bleus ont "une équipe à la mentalité défensive avant tout, la défense est la raison de tous nos succès". Ce qui ne sera pas pour déplaire à Victor Wembanyama, dont Gobert rappelle que "son profil est unique" : "On peut avoir tous les deux un impact très positif, et même énorme pour lui. On en est tous conscients. On aura peu de temps pour la préparation, mais notre alchimie va progresser."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.