Barack Obama n'a rien perdu de son basket

Barack Obama n'a rien perdu de son basket©Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le dimanche 01 novembre 2020 à 09h58

En pleine campagne pour son ancien vice-président Joe Biden, Barack Obama a prouvé qu'il n'avait rien perdu de ses qualités de basketteur.

 

La vidéo accumule déjà près de 20 millions de vues sur Twitter. Dans cette séquence d'abord postée par Olivia Raisner, responsable digitale de Joe Biden, on peut voir Barack Obama dans un gymnase de Flint (Michigan) inscrire un panier à trois points avec une facilité déconcertante, avant d'être félicité par les membres de l'équipe de Biden, ainsi que par son ancien vice-président. "Waouh", lâche ce dernier alors que les deux hommes quittent la salle. En pleine campagne pour l'élection présidentielle, où Biden affronte Donald Trump, successeur d'Obama, l'ancien président américain, aujourd'hui âgé de 59 ans, a prouvé qu'il n'avait rien perdu de ses qualités de basketteur. Des qualités développées lors de sa jeunesse à Hawaï, où il a découvert ce sport qu'il a continué à pratiquer lors de sa carrière politique. Il organisait même des matchs à la Maison Blanche lors de son mandat (2008-2016). 

"Voilà ce que je fais !", a-t-il lâché après avoir marqué son panier. Ce qui n'a pas échappé à LeBron James. Proche d'Obama, le joueur des Lakers n'a ainsi pas manqué de le féliciter sur les réseaux sociaux. Deux hommes qu'on a pu voir échanger sur la NBA dans "The Shop", le talk-show produit par James et diffusé sur HBO. Ils ont notamment expliqué comment le 44e président des Etats-Unis avait sauvé la saison. Alors que les Bucks avaient décidé de boycotter un match de leur série de play-offs contre le Magic en soutien à Jaco Blake, un Afro-Américain grièvement blessé par la police le 26 août non loin de Milwaukee, et que les Lakers, ainsi que d'autres formations, envisageaient de ne pas reprendre, James, avec Chris Paul, Carmelo Anthony et Russell Westbrook, avait appelé Obama pour demander conseil. "A un moment, on était prêt à partir. On essayait de savoir quoi faire, définir un plan et comprendre sa portée. Heureusement, j'ai un ami qui a été le 44eme président des Etats-Unis et on en a profité pour l'appeler et profiter de ses recommandations. Quand c'est le chaos, quand vous ne savez pas quoi faire pour gérer une situation, la meilleure chose à faire est de parler à quelqu'un pour avoir ses conseils", a confié le quadruple champion NBA.  

Vos réactions doivent respecter nos CGU.