World Tour 3x3 : Paris disputera les quarts de finale de son Masters

World Tour 3x3 : Paris disputera les quarts de finale de son Masters©Panoramic, Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, Media365, publié le vendredi 07 octobre 2022 à 21h51

Paris disputera les quarts de finale du premier Masters World Tour de basket 3x3 sur le sol français, qui a débuté ce vendredi au Carreau du Temple. La première équipe professionnelle française de la spécialité, qui affrontera samedi Utrecht en quarts, s'est fait peur en s'inclinant face à Vienne (21-15) avant de valider son billet pour la suite aux dépens des Serbes de Cacak (20-16).

Il s'en est fallu d'un rien que Paris ne quitte la première étape française de l'histoire du World Tour basket 3x3. Heureusement pour les Parisiens et première équipe professionnelle française de l'histoire dans la spécialité, la journée s'est beaucoup mieux terminée qu'elle n'avait commencé et les régionaux de l'étape seront de nouveau de la partie, samedi lors des quarts de finale à l'occasion de la 2eme et dernière journée du tournoi. Les finalistes inattendus de la manche d'Utrecht (7eme manche de la saison), fin septembre, ont en effet remporté le match qu'il ne fallait pas perdre, vendredi en fin de programme face aux Serbes de Cacak (20-16). En s'inclinant lourdement plus tôt (21-15) face aux Autrichiens de Vienne, premiers de la poule avec le plein de victoires (deux en deux matchs), Paul Djoko et ses coéquipiers s'étaient en effet sérieusement compliqué la tâche et seul un succès face aux Serbes pouvait les sortir de l'ornière.

Djoko : "C'est génial d'avoir réussi ce come-back"

Sur le parquet du Carreau du Temple et devant les caméras de la chaîne Sport en France (chaîne gratuite, disponible sur le canal 174 chez Orange et Sosh, canal 192 chez Bouygues Télécom, canal 190 chez Free et canal 129 chez SFR et Red), unique diffuseur officiel de l'événement, avec aux commentaires Lukas Nicot et Yann Julien, le sélectionneur de l'équipe de France féminine de 3x3, et Lucien Jahan en bord terrain, cette victoire impérative, le "Paris 3x3" a su l'obtenir. Il a du même coup obtenu le droit de se hisser en phase finale. Mais même à domicile, nos uniques représentants dans cette compétition se sont fait très peur. Et malgré une domination d'ensemble face à Cacak, ils sont passés par toutes les émotions, et sans la vigilance de Franck Séguéla (6 points) dans les derniers instants, l'issue aurait pu encore s'avérer fatale pour les joueurs de la capitale. "C'est génial d'avoir réussi ce come-back et d'être qualifiés pour la suite de la compétition", savourait à chaud sur le terrain un Paul Djoko forcément soulagé, mais qui savait que même battue au premier match, son équipe trouverait la force et le courage de relever la tête.

Retrouvailles avec Utrecht au menu

"On était forcément très déçus car on s'est beaucoup préparés, mais on était prêts pour le deuxième match et on avait juste à faire le boulot." Avec comme un sentiment de ne pas avoir droit de se rater. "Ca représente tout pour nous, on joue devant nos fans, nos familles", n'a pas caché le "Djoker", quelque peu fâché avec l'adresse lors du premier match mais qui s'est bien repris lui aussi face aux Serbes, avec 4 points et 7 rebonds à son actif. Alex Vialaret (6 points) et Sylvain Sautier (4) ont eux aussi été décisifs et le collectif offensif des Tricolores (35 points marqués sur les deux matchs) sort une nouvelle fois grandi après cette partie et avant des retrouvailles en quarts avec Utrecht. Une équipe que Paris connaît bien pour l'avoir éliminée sur ses terres néerlandaises en demi-finales le 25 septembre dernier (20-19). Djoko et sa bande signeraient les yeux fermés pour le même résultat samedi au Carreau du Temple.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.