LFB (Quarts de finale aller) : Villeneuve d'Ascq et Lattes-Montpellier se constituent un matelas

Mathieu Warnier, Media365, publié le vendredi 19 avril 2024 à 23h15

Villeneuve d'Ascq est allé chercher un succès précieux sur le parquet d'Angers lors du match aller des quarts de finale de LFB. Lattes-Montpellier, pour sa part, a dominé Charnay.

Le retour à l'ordinaire n'a pas été simple pour Villeneuve d'Ascq. Cinq jours après leur échec face à Fenerbahçe en finale de l'Euroligue, les joueuses de Rachid Meziane ont dû s'employer sur le parquet d'Angers lors du leur quart de finale aller de LFB. Après un premier quart-temps a été réussi avec un avantage de douze longueurs, les coéquipières de Kariata Diaby (18 points, 6 rebonds) ont su le faire fructifier pour compter jusqu'à seize points d'avance mais ont commencé à baisser de pied juste avant la mi-temps. Le discours d'Aurélie Bonnan à la pause a été efficace car les Angevines ont retrouvé leur parquet avec un tout autre état d'esprit. Avec Jasmine Bailey (22 points, 10 rebonds, 5 passes) et Leïla Lacan (12 points) à la manœuvre, l'UFAB a grignoté son retard pour passer devant au tableau d'affichage à l'issue d'un 15-1 en l'espace de quatre minutes. Dos au mur, l'ESBVA a haussé le ton dès l'entame des dix dernières minutes. Un 17-2 a donné le ton de la fin de match. Si Angers s'est rapproché à sept points à 24 secondes du buzzer, deux derniers lancers francs de Shavonte Zellous (16 points, 6 rebonds) offre à Villeneuve d'Ascq une marge de neuf points (73-82) avant le match retour.

Lattes-Montpellier répond présent

En déplacement à Charnay, le BLMA a su aller chercher la victoire à l'occasion de cette première manche. Si Shakayla Thomas (20 points, 7 rebonds) a ouvert le score pour le club bourguignon, ce sont les Gazelles qui ont fait la course en tête dans le premier quart-temps mais sans jamais parvenir à prendre plus de neuf longueurs d'avance. Une marge que les joueuses de Valery Demory n'ont pas su défendre efficacement. Charnay en a profité pour prendre à trois reprises l'avantage au score mais avec trois points maximum. Un 7-0 dans les derniers instants du deuxième quart-temps a permis à Lattes-Montpellier d'atteindre la pause avec quatre longueurs d'avance. Au retour sur le parquet, Charnay a vécu un véritable cauchemar. Avec un 21-3 en l'espace de six minutes, les Gazelles se sont envolées au score, atteignant puis dépassant la barre des 20 points d'avance. Le dernier quart-temps a vu les coéquipières d'Ameryst Alston (20 points) juguler les velléités de réduire l'écart des joueuses de Charnay. Toutefois, les Bourguignonnes ont longtemps buté sur la défense héraultaise, ne se rapprochant jamais à moins de 17 longueurs. Il a fallu attendre les derniers instants de la rencontre pour voir le BLMA baisser de pied. Toutefois, le club de l'Hérault abordera le match retour avec un matelas de quinze points (62-77).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.