Euroligue (H/J24) : L'ASVEL craque sur la fin, Monaco peut croire aux quarts

Euroligue (H/J24) : L'ASVEL craque sur la fin, Monaco peut croire aux quarts©panoramic, Media365

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le mardi 01 février 2022 à 22h10

L'ASVEL a subi une troisième défaite consécutive en Euroligue, sur le parquet de Fenerbahçe (85-76), et voit ses chances de qualification pour les quarts de finale se réduire. Dans la soirée, Monaco est allé s'imposer 83-91 chez le Panathinaikos et prend la huitième place provisoire.



Les semaines passent et les chances de voir l'ASVEL disputer les quarts de finale de l'Euroligue s'amenuisent. Le club champion de France a subi sa quatorzième défaite en 23 matchs, la troisième de suite, ce mardi sur le parquet de Fenerbahçe, qui navigue pourtant dans le ventre mou du classement (9eme) cette saison, en raison notamment de la blessure à la main de Nando de Colo. Les Villeurbannais se sont inclinés 85-76 en Turquie, en craquant sur la fin. A la fin du troisième quart, les Turcs ne menaient en effet que d'un point (64-63), mais ils ont appuyé sur l'accélérateur pour aller l'emporter. L'ASVEL, qui avait perdu le premier quart 29-23 avant de rallier la mi-temps en n'étant menée que 47-41, a tenu jusqu'à 67-66 à la 32eme minute. Mais le Fener a fini sur un 18-10, avec notamment neuf points de Devin Booker (16pts au total), intenable dans le money-time. Elie Okobo, auteur de 23 points, a tout fait pour maintenir l'ASVEL à flots, mais c'est une nouvelle défaite pour les hommes de TJ Parker, qui sont treizièmes, à deux victoires de la huitième place. Les Villeurbannais vont rester en Turquie pour affronter l'Efes Istanbul, tenant du titre mais seulement neuvième cette saison, vendredi.



Les marqueurs villeurbannais : Okobo (23), Jones (12), Kahudi (14), Lacombe (2), Knight (3), Gist (6), Fall (2), Osetkowski (3), Strazel (1), Antetokounmpo (10)

Monaco s'accroche

Si les choses commencent à se gâter pour l'ASVEL, Monaco peut plus que jamais y croire. Contrainte de terminer dans le Top 8 si elle veut revenir en Euroligue la saison prochaine, l'ASM donne tout, et elle a signé sa onzième victoire de la saison, sur le parquet du Panathinaikos : 83-91. Les Monégasques ont pourtant eu du mal à entamer la rencontre et se sont retrouvés menés 27-19 à la fin du premier quart. Mais ils ont parfaitement réagi dans le deuxième, en commençant par un 9-0, puis ils ont creusé l'écart jusqu'à +10 pour finalement rentrer aux vestiaires en menant 42-49. L'ASM a très bien débuté la deuxième mi-temps en menant de treize points (46-59), avant de connaitre un coup de mou et le Pana est revenu à -2. Sur sa lancée, le club grec est passé devant au début du dernier quart (68-67, 33eme). Cela n'a pas inquiété les Monégasques, au contraire ! Ils ont enchaîné avec un 13-0, dont huit points de Mike James, qui finira avec 29 (4/7 à 3pts). La Roca Team n'a ensuite plus été inquiétée et s'impose donc à Athènes. Si Mike James a été excellent, Dwayne Bacon n'a pas été en reste, avec 14 points. Grâce à ce succès, Monaco prend la huitième place, avant d'aller chez l'Etoile Rouge de Belgrade jeudi, mais l'ASM est la seule équipe, avec l'ASVEL, à avoir disputé 23 matchs. Certaines équipes n'en ont joué que 20.

Les marqueurs monégasques : Lee (12), Bacon (14), Thomas (8), Diallo (10), Motiejunas (4), Ouattara (5), Andjusic (7), Hall (2), James (29)

Vos réactions doivent respecter nos CGU.