Schumacher, l'effroyable pressentiment

Schumacher, l'effroyable pressentiment©Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le mercredi 15 septembre 2021 à 12h26

Michael Schumacher, victime d'un grave accident de ski en 2013, avait eu un effroyable pressentiment avant d'aller skier à Méribel, comme le révèle sa femme Corinna dans le documentaire Netflix consacré au septuple champion du monde de F1.



Diffusé à partir de ce mercredi 15 septembre sur Netflix, le documentaire consacré à Michael Schumacher, et sobrement intitulé : Schumacher, contient, outre des images d'archives inédites, quelques révélations sur le septuple champion du monde de Formule 1, touché au cerveau après avoir été victime d'un dramatique accident de ski sur les pistes de Méribel en 2013. Corinna, la femme du pilote allemand, a notamment dévoilé qu'il avait eu un effroyable pressentiment avant de se rendre dans la station savoyarde...

Il voulait aller à Dubaï...

"A Méribel, peu de temps avant l'accident, il m'a dit : « La neige n'est pas très bonne, on pourrait aller à Dubaï sauter en parachute », révèle-t-elle ainsi. Pas une fois je n'ai tenu Dieu pour responsable. On a simplement joué de malchance et il nous est arrivé la chose la plus malheureuse qu'il pouvait nous arriver. C'est terrible d'avoir à se demander sans cesse pourquoi c'est arrivé à Michael, à nous, pourquoi comme ça. Mais après tout, ça arrive aussi à d'autres."

Todt reste confiant

Corinna, qui a également livré un témoignage poignant sur l'état de santé de son mari, n'a toutefois pas voulu en dire plus sur le sujet : "La vie privée reste privée, comme il aimait le dire." Près de huit ans après son accident, la santé du « Baron Rouge » reste un secret extrêmement bien gardé. Son ami Jean Todt, qui intervient également dans le documentaire, se montre lui optimiste. "Grâce au travail de ses médecins et à la coopération de Corinna, qui voulait qu'il survive, il a survécu... mais avec des conséquences. Mais son état de santé va s'améliorer lentement mais sûrement", a déclaré au quotidien allemand Bild le patron de la Fédération internationale de l'automobile, resté très proche de la famille Schumacher.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.