Ligue de Diamant : Le Meeting de Paris illuminé par Robert, Samba-Mayela et Gressier

Ligue de Diamant : Le Meeting de Paris illuminé par Robert, Samba-Mayela et Gressier©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le dimanche 19 juin 2022 à 00h18

Le Meeting de Paris a vu Benjamin Robert, Cyréna Samba-Mayela ou encore Jimmy Gressier réaliser des performances de premier plan.




L'athlétisme français avait rendez-vous avec les pointures mondiales ce vendredi au Stade Charléty. Seule manche française de la Ligue de Diamant, le Meeting de Paris a offert une affiche de gala. Si Armand Duplantis n'a pas fait le déplacement, Renaud Lavillenie a répondu présent lors du concours du saut à la perche. Avec une barre à 5,80, l'ancien recordman du monde ne s'est incliné qu'aux essais face à Ben Broeders alors que Thibaut Collet a terminé troisième (5,75m). Anthony Amminati termine au pied du podium (5,85m) quad Valentin Lavillenie et Baptiste Thiéry partagent la sixième place (5,65m). Mais celle qui était sans doute la plus attendue était Cyréna Samba-Mayela. Championne du monde du 60m haies en salle, la Tricolore n'a toutefois pas su monter sur le podium du 100m haies mais réalise les minima pour les championnats du monde d'Eugene en 12''76. Tobi Amusan, quant à elle, a signé un nouveau record d'Afrique en 12''41 pour l'emporter devant Devynne harlton (12''63) et Cindy Sember (12''73). Laëticia Bapté, quant à elle, termine septième (13''05). Benjamin Robert a été l'autre satisfaction de cette soirée lors du 800m. réalisant la troisième meilleure performance mondiale de l'année et la troisième meilleure performance française de tous ls temps en 1'43''75, le Français s'est imposé devant Peter Bol, auteur d'un nouveau record d'Océane (1'44''00). Gabriel Tual termine troisième avec un record personnel (1'44''23). Pierre-Ambroise Bosse, quant à lui, prend la sixième place (1'44''23).

Kwaou-Mathey brille sur le 100m haies, Robert-Michon en échec

Sur le 110m haies, Pascal Martinot-Lagarde n'a pas passé les séries quand Sasha Zhoya n'a pas pris part à la finale pour une douleur au ménisque droit après une série qui lui a permis de valider sa place aux championnats d'Europe de Munich. Une finale que Devon Allen a dominé en 13''16 devant Rafael Pereira (13''25) et Just Kwaou-Mathey, qui a battu son record personnel (13''27). Mouhamadou Fall, quant à lui, a fait de même sur le 200m dont il a pris la troisième place en 20''26. Luxolo Adams a battu son record personnel sur la distance en 19''92 pour devancer Alexander Ogando, qui bat son record national (20''03). Amaury Golitin a pris la quatrième place (20''52). A l'occasion du 5000m, Jimmy Gressier a répondu présent avec la quatrième place en 13'08''75, un nouveau record personnel qui lui assure de voir Eugene cet été. Selemon Barega n'a laissé aucune chance à ses rivaux avec une victoire en 12'56''19, quasiment dix secondes devant son dauphin Thierry Ndikumwenayo (13'05''24). Parmi les principales déceptions de cette soirée, on retrouve Mélina Robert-Michon. Avec un meilleur jet à 61,10m, elle ne prend que la neuvième place du concours du disque, bien loin de Valarie Allman, qui a battu le record du meeting avec un jet à 68,68m. Sur le 100m, Shelly-Ann Fraser-Pryce a tenu son rang avec sa meilleure performance mondiale de l'année égalée et un nouveau record du meeting en 10''67. Daryll Neita (10''99) et Marie-Josée Ta Lou (11''01) complètent le podium.

L'Ukraine à l'honneur à la hauteur

Comme un symbole, cette soirée a commencé par un triplé ukrainien à la hauteur féminine. Avec la meilleure performance mondiale de l'année (2,01m), Yaroslava Mahuchikh s'impose devant Iryna Gerashchenko (1,98m) et Yuliya Levchenko (1,95m). Solène Gicquel termine 9eme (1,88m) quand Laureen Maxwell a manqué ses trois essais à 1,80m, sa première barre du concours. Amandine Brossier (51''78) et Shana Grebo (51''98) ont respectivement terminé 7eme et 8eme d'un 400m dominé par Shaunae Miller-Uibo en 50''10 devant Natalia Kaczmarek (50''24) et Anna Kielbasinska (50''28). Au triple saut, Benjamin Compaoré a terminé huitième (16,43m) devant Melvin Raffin (15,77m) dans un concours dominé par Jordan Diaz Fortun avec 17,76m. Champion olympique du 400m, Steven Gardiner a tenu son rang et s'impose en 44''21 alors que Loïc Prévot a pris la sixième place en 45''94. Au lancer du javelot, Haruka Kitaguchi a dominé le concours avec un jet à 63,13m quand Alizée Minard a pris la neuvième place avec 56,21m à son premier essai. Enfin, le 3000m steeple féminin a vu Winfred Mutile Yavi battre son record personnel en 8'56''55, meilleure performance mondiale de l'année, quand Alice Finot termine 9eme (9'38''46) devant Flavie Renouard (9'50''33). Kevin Mayer a pris part à un triathlon mais a arrêté après le poids et la longueur. Un triptyque remporté par Makenson Gletty (2584 points). Le concours du lancer du marteau a vu Quentin Bigot terminer troisième (78,12m) derrière Wojciech Nowicki (81,25m) et Pawel Fajdek (80,11m). Alexandra Tavernier a pris la cinquième place chez les femmes avec 68,22m alors que Rose Loga monte sur le podium (69,02m).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.