3000m steeple : Mekhissi prend sa retraite

3000m steeple : Mekhissi prend sa retraite©Media365

Aurélie Sacchelli, Media365, publié le mardi 03 janvier 2023 à 19h48

Dans L'Equipe, le triple médaillé olympique du 3000m steeple Mahiedine Mekhissi annonce qu'il prend sa retraite, à 37 ans.


Mahiedine Mekhissi et l'athlétisme professionnel, c'est terminé ! Le spécialiste du 3000m steeple, qui aura 38 ans au mois de mars, annonce ce mardi dans L'Equipe qu'il arrête sa carrière. Une carrière débutée en équipe de France A en 2007 et riche notamment de trois médailles olympiques dans cette discipline si chère aux Kenyans. « J'arrête parce que l'envie n'est plus là. Je ne prends plus de plaisir à aller m'entraîner. J'ai senti que c'était le moment de dire stop. Tout simplement, confie-t-il au quotidien sportif. Si je courais, c'était pour être champion du monde, champion olympique, gagner des médailles, battre des records. Pour atteindre ces objectifs-là, si tu n'as pas l'envie, ça ne sert à rien de continuer. Elle n'était plus là et j'avais le désir de passer à autre chose, de faire autre chose de ma vie. »

Mekhissi brise l'hégémonie kenyane

C'est en 2008 que le natif de Reims s'est révélé aux yeux du grand public français, à 23 ans, en décrochant une médaille d'argent surprise aux Jeux Olympiques de Pékin derrière Brimin Kipruto, alors que le Kenya réussissait systématiquement le doublé sur 3000m steeple aux JO depuis 1984. Forfait pour les Mondiaux l'année suivante, il devient champion d'Europe en 2010, puis termine troisième des championnats du monde en 2011. En 2012, après avoir décroché un nouveau titre européen, Mekhissi prouve que sa médaille d'argent de Pékin n'était pas due au hasard, en en remportant une nouvelle aux JO de Londres, derrière Ezekiel Kemboi. L'année 2013 est marquée par son record d'Europe (jusque-là détenu par son compatriote Bob Tahri), battu au Stade de France en 8'0"09, puis sa médaille de bronze aux championnats du monde. L'année suivante, il est disqualifié de la finale du 3000m steeple aux championnats d'Europe pour avoir retiré son maillot avant l'arrivée, mais se venge en gagnant le 15000 deux jours plus tard.

2018, le début de la fin

En 2016, une troisième médaille olympique vient s'accrocher à son cou, mais elle est cette fois en bronze (après la disqualification de Kemboi), Conseslus Kipruto et Evan Jager s'étant montrés plus rapides. Deux ans plus tard, il décroche un cinquième titre de champion d'Europe à Berlin, et c'est le début de la fin. Perturbé par les blessures, notamment au tendon d'Achille il renonce aux Mondiaux 2019 et aux JO 2021. Sa dernière course, un 1500m en salle, remonte au 4 février dernier, et son dernier 3000m steeple au 9 août 2018 lors de son dernier titre européen. L'heure est donc de dire stop pour l'un des meilleurs athlètes français du XXIeme siècle.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.