Voile - Vendée Globe : Le Roi Jean au pied du podium

Voile - Vendée Globe : Le Roi Jean au pied du podium©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le jeudi 28 janvier 2021 à 21h12

Jean Le Cam (Yes we cam !) a franchi la ligne d'arrivée du Vendée Globe ce jeudi en huitième position, mais a été reclassé quatrième suite à la compensation de temps reçue pour avoir participé au sauvetage de Kevin Escoffier.

On retiendra son nom au moins autant que celui du vainqueur lorsqu'il s'agira de faire le bilan de ce Vendée Globe 2020-2021. Jean Le Cam est arrivé ce jeudi soir aux Sables d'Olonne, après un peu plus de 80 jours de course à la barre de son Yes we Cam ! Le skipper de 61 ans, doyen de cette neuvième édition, a franchi la ligne à 20h19 en huitième position, mais grâce à la compensation de 16 heures et 15 minutes qu'il a reçue pour avoir participé au sauvetage de Kevin Escoffier, il se classe quatrième au final, après avoir fini deuxième en 2005, cinquième en 2013 et sixième en 2017.

Cinq jours passés avec Escoffier

Jean Le Cam a fait plus que participer aux opérations de sauvetage du skipper de PRB, puisque c'est tout simplement lui qui l'a repêché dans la nuit du 30 novembre au 1er décembre, au sud de l'Afrique du Sud, après douze heures passées dans son canot de survie. Le Cam, qui avait déjà impressionné tout le monde depuis le début de la course pour avoir pris la tête alors que son bateau mis à l'eau en 2007 n'était pas équipé de foils, est alors devenu un héros national. Les deux skippers ont passé cinq jours ensemble, puis Yes we Cam a repris sa course dans les mers du Sud. Si Le Cam n'a pas été en mesure de se mêler à la victoire face aux bateaux à foils de Bestaven, Dalin et Burton, il n'est jamais resté très loin du podium virtuel lors de la remontée de l'Atlantique, et il finit donc à une magnifique quatrième place. De quoi lui donner envie de revenir dans quatre ans ?

Classement final au fil des arrivées - Jeudi 28 janvier 2021
1- Yannick Bestaven (FRA/Maître CoQ IV*) arrivé le 28 janvier à 3h19'46 après 80 jours, 3 heures, 44 minutes et 46 secondes de course
2- Charlie Dalin (FRA/Apivia*) arrivé le 27 janvier à 19h35'47 après 80 jours, 6 heures, 15 minutes et 47 secondes de course
3- Louis Burton (FRA/Bureau Vallée 2*) arrivé le 27 janvier à 23h45'12 après 80 jours, 10 heures, 25 minutes et 12 secondes de course
4- Jean Le Cam (FRA/Yes We Cam !) arrivé le 28 janvier à 20h19'55 après 80 jours, 13 heures, 44 minutes et 55 secondes de course
5- Boris Herrmann (ALL/SeaExplorer-Yacht Club de Monaco*) arrivé le 28 janvier à 10h19'45 après 80 jours, 14 heures, 59 minutes et 45 secondes de course
6- Thomas Ruyant (FRA/LinkedOut*) arrivé le 28 janvier à 4h42'01 après 80 jours, 15 heures, 22 minutes et 1 seconde de course 
7- Damien Seguin (FRA/Groupe Apicil) arrivé le 28 janvier à 11h18'20 après 80 jours, 21 heures, 58 minutes et 20 secondes de course
8- Giancarlo Pedote (ITA/Prysmian Group*) arrivé le 28 janvier à 12h02'20 après 80 jours, 22 heures, 42 minutes et 20 secondes de course
9- Benjamin Dutreux (FRA/Omia-Water Family) à 213,46 milles de l'arrivée
10- Maxime Sorel (FRA/V and B-Mayenne) à 465,01 milles de l'arrivée
...

Pour avoir participé à l'opération de récupération de Kevin Escoffier, trois navigateurs ont bénéficié d'une compensation à l'arrivée, qui a été réduite de leur temps de course :

- Jean Le Cam (Yes We Cam !) récupérera 16 heures et 15 minutes
- Yannick Bestaven (Maître CoQ IV) récupérera 10 heures et 15 minutes
- Boris Herrmann (SeaExplorer-Yacht Club de Monaco) récupérera 6 heures

Abandons :
Nicolas Troussel (FRA/Corum L'Epargne*) : démâtage, après 7 jours de course
Alex Thomson (GBR/Hugo Boss*) : avarie de safran, après 20 jours de course
Kevin Escoffier (FRA/PRB*) : voie d'eau, après 22 jours de course
Sébastien Simon (FRA/Arkéa-Paprec*) : foil endommagé après rencontre avec un OFNI, après 25 jours de course
Samantha Davies (GBR/Initiatives-Cœur*) : quille endommagée, après 26 jours de course
Fabrice Amedeo (FRA/Newrest - Art et Fenêtres*) : avarie informatique, après 33 jours de course
Isabelle Joschke (FRA-ALL/MACSF) : quille endommagée, après 62 jours de course
Sébastien Destremau (FRA/Merci) : multiples avaries, après 68 jours de course

* bateau équipé de foils

Vos réactions doivent respecter nos CGU.