Vendée Globe : Escoffier et PRB repartiront en 2024 !

Vendée Globe : Escoffier et PRB repartiront en 2024 !©Media365

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le lundi 31 mai 2021 à 15h37

Après avoir vu son bateau couler en quelques instants dans les mers du Sud pendant le dernier Vendée Globe, Kevin Escoffier participera à la prochaine édition avec PRB, qui va construire un nouvel IMOCA.


Kevin Escoffier aura droit à sa revanche ! Sept mois, jour pour jour, après avoir vu son monocoque PRB couler sous ses yeux depuis son radeau de survie au sud de l'Afrique du Sud, le skipper de 41 ans et son sponsor « Produits de Revêtement du Bâtiment » ont annoncé la construction d'un nouveau bateau pour l'édition 2024-25 du Vendée Globe. La mise à l'eau est prévue pour fin mars 2022, et Escoffier espère participer à la Vendée Arctique prévue quatre mois plus tard, avant la Route du Rhum en novembre. « Je suis évidemment très heureux et aussi fier que PRB continue à me faire confiance, se réjouit le skipper J'ai la chance qu'ils m'accompagnent dans la construction d'un bateau. Il y a une énergie et un dynamisme incroyable chez PRB. J'ai été très impressionné et très touché des soutiens que j'ai reçus. Je vais pouvoir embarquer tous les collaborateurs dans cette suite de l'histoire. Je sais que je ne serai pas seul à bord pour ce prochain Vendée Globe ! »

"La rencontre avec Kevin Escoffier est très belle"

« Cela fait trente ans que PRB est dans la voile et l'histoire va continuer, explique de son côté Jean-Jacques Laurent, président de PRB. La rencontre avec Kevin Escoffier est très belle. Nous avons un skipper qui a été très vite accepté, intégré auprès de nos collaborateurs. Beaucoup lui ont exprimé leur soutien quand il est venu les rencontrer après son avarie sur le Vendée Globe. Nous avons très rapidement affirmé que nous souhaitions l'accompagner pour un deuxième Vendée globe. Mais nous avons pris le temps d'explorer toutes les pistes possibles pour répondre à notre souhait de maîtriser le budget. » Un budget qui sera maîtrisé grâce notamment au fait que la coque du bateau, dont la fabrication avait été lancée au départ pour un projet Ocean Race, est d'ores et déjà en cours de construction en Angleterre. Kevin Escoffier pourra donc participer à son deuxième Vendée Globe et effacer ce traumatisme de 2020, où il avait été dû être sauvé par Jean Le Cam après une douzaine d'heures dans l'eau.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.