Vendée Globe : Beyou espère repartir à temps

Vendée Globe : Beyou espère repartir à temps©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le samedi 14 novembre 2020 à 15h54

Alors qu'il avait laissé entendre qu'il pourrait abandonner le Vendée Globe, Jérémie Beyou (Charal), de retour aux Sables-d'Olonne ce samedi, a fait savoir qu'il espérait bien repartir une fois son monocoque réparé.


Jérémie Beyou a retrouvé un peu de moral ! Alors qu'il faisait figure de co-favori du Vendée Globe avec Alex Thomson, le skipper de Charal a perdu toute chance de victoire finale en étant contraint de revenir aux Sables-d'Olonne après avoir gravement endommagé son bateau. Après avoir pris la décision de faire demi-tour, Beyou avait laissé entendre qu'il pourrait abandonner, car il n'avait plus aucun espoir de victoire sur ce projet qui l'anime depuis quatre ans. Mais ce samedi, arrivé dans le port vendéen, il a confié qu'il était finalement prêt à repartir une fois le bateau réparé.

Beyou : "Dans le choc, il y a eu plein de dommages collatéraux"

« Il faut essayer désormais d'effacer l'émotion, il faut être cartésien. On se donne 24 heures pour checker le bateau, checker les avaries principales, de safran et de barre d'écoute. Dans le choc, il y a eu plein de dommages collatéraux. Dans 24 heures, on aura un état des lieux de tout ce qui est cassé, de ce qui est réparable, de comment ça l'est. J'espère qu'on aura une date dans le laps de temps dont on dispose pour repartir. Si on est capable de repartir, effectivement, on prendra le départ. C'est évidemment l'objectif. Après on verra comment ça se passera en mer. On repartira si le bateau est réparable : on est toujours dans cette problématique technique. C'est le problème de notre sport, des sports mécaniques. Le marin avec ses dix doigts, il ne peut pas faire grand-chose. Je suis convaincu qu'on va réussir à réparer. Maintenant le diable se cache souvent dans les détails. Les experts, les architectes sont là, on va vite savoir de quoi il en ressort. Oui, j'ai très envie de repartir. Dans ma tête, j'essaie d'être dans cet esprit-là », a expliqué Beyou, sachant que mercredi prochain (10 jours après le grand départ) sera la date limite pour repartir, sous peine d'élimination.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.