WTA : Raducanu teste l'ancien coach de Konta

WTA : Raducanu teste l'ancien coach de Konta©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, Media365, publié le mardi 19 octobre 2021 à 09h14

Séparée d'Andrew Richardson depuis son sacre à l'US Open, Emma Raducanu a manifestement l'intention de prendre tout son temps pour choisir son nouvel entraîneur. Cette semaine, la Britannique teste l'ancien coach de Johanna Konta l'Espagnol Esteban Carril.


Emma Raducanu continue ses tests. Et cette semaine, c'est l'Espagnol Esteban Carril qui passe sur le grill. A l'arrêt depuis son sacre à l'US Open le mois dernier - il faut dire qu'elle n'a disputé qu'un match depuis sa quinzaine de rêve à New York - la petite pépite britannique de 18 ans s'était paradoxalement débarrassée de son coach de l'époque à l'issue de ce premier titre en Grand Chelem obtenu aux dépens d'une autre championne en devenir la Canadienne Leylah Fernandez. A sa décharge, Raducanu avait laissé entendre qu'elle ne collaborerait plus à l'avenir avec Andrew Richardson sans savoir encore qu'elle soulèverait le trophée dans le ciel de Flushing Meadows quelques jours plus tard. Voilà donc l'une des révélations de l'année sans coach. C'est dans ce sens qu'elle a décidé de mettre à l'épreuve plusieurs techniciens afin de trouver celui qui lui correspondra le mieux. Sachant que la joueuse d'origine roumaine semble attachée à deux critères en particulier : l'expérience du circuit féminin d'une part et celle du haut-niveau d'autre part.

Carril avait propulsé Konta dans le Top 10

Deux cases que coche Carril, qui a veillé essentiellement au chevet de joueuses britanniques, dont la plus connue d'entre elles Johanna Konta. C'est d'ailleurs l'Espagnol avec qui la 24eme au classement a décidé de s'entraîner cette semaine qui avait contribué à propulser la triple demi-finaliste en Grand Chelem (à l'Open d'Australie en 2016, à Wimbledon en 2017 et à Roland-Garros en 2019) parmi les dix premières joueuses mondiales. Ce qui n'était encore jamais arrivé à une joueuse britannique. En juillet 2017, la joueuse aujourd'hui âgée de 30 ans (et redescendue à la 71eme place) avait même frappé aux portes du Top 3 (elle était quatrième mondiale). UN CV qui pourrait convenir à une Raducanu retombée tout de suite de son nuage à Indian Wells, où la Biélorusse Sasnovich, 84eme au classement, l'avait fait chuter d'entrée. De surcroît très brutalement (6-2, 6-4). Si Carril ne fait pas l'affaire, Raducanu en sera quitte pour poursuivre son casting.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.