WTA - Indian Wells : Andreescu veut laisser le passé derrière elle

WTA - Indian Wells : Andreescu veut laisser le passé derrière elle©Media365

Mathieu WARNIER, Media365 : publié le samedi 09 octobre 2021 à 17h15

Venue à Indian Wells pour y défendre son titre, Bianca Andreescu est revenue sur les périodes difficiles vécues depuis sa victoire à l'US Open en 2019. La Canadienne assure avoir beaucoup travaillé sur elle pour retrouver son meilleur niveau.



Deux ans après son titre, Bianca Andreescu fait son retour à Indian Wells. La Canadienne fait son entrée en lice dans le tournoi californien ce samedi avec un duel face à Alison Riske. Depuis son doublé US Open-Indian Wells en 2019, celle qui est désormais 21eme au classement WTA connait des hauts avec une finale à Miami mais également des bas avec une élimination d'entrée à Roland-Garros puis à Wimbledon. Toutefois, la native de Missisauga a décidé de changer sa manière de voir les choses, sans regrets ni projection sur l'avenir. « La chose principale pour moi, cette année, a été d'arrêter de regarder en direction du passé parce que c'est ce que je faisais beaucoup et ça me pesait, a confié Bianca Andreescu dans un entretien accordé au quotidien L'Equipe. J'ai vraiment dû changer cet état d'esprit et rester concentrée sur le présent parce que le passé appartient au passé. J'ai fait la même chose avec le futur. Je me suis dit de vivre chaque moment comme si c'était le dernier. » Si elle admet que l'inconstance de ses résultats « n'est pas facile » à vivre, la Canadienne assure faire « de (son) mieux pour (se) concentrer sur les choses positives », avec l'exemple de la quarantaine imposée en Australie. « Je savais que je n'allais pas être la seule à traverser ça, ajoute-t-elle. Ça aide un peu. »

Andreescu : « Je ne suis jamais totalement hors du court »

Totalement absente du circuit WTA durant toute l'année 2020, Bianca Andreescu a confié beaucoup travailler sur l'aspect mental de la préparation, avec l'esprit souvent tourné vers le tennis. « Je ne suis jamais totalement hors du court. Enfin je le suis mais, dans mon esprit, je suis toujours sur le court même si je ne joue pas physiquement, déclare la Canadienne. Je fais beaucoup de visualisation, de méditation, d'exercices pour m'aider. La clé est de ressentir toutes les sensations comme si vous étiez vraiment dans cette position. Ça marche vraiment. » Ayant multiplié les blessures ces derniers mois, Bianca Andreescu n'a pas caché avoir eu certaines appréhensions au moment de reprendre l'entraînement. « J'ai dû surmonter ça et ça n'a pas été facile. Ça ne s'est pas fait en une nuit, confie la 21eme joueuse mondiale. Il y a eu beaucoup de moments où j'ai pleuré. J'ai réussi à traverser tout ça mais j'ai toujours gardé mes objectifs en tête. Je sais pourquoi je me lève chaque matin. » L'objectif est de retrouver le niveau qui lui a permis de briller en Grand Chelem durant une période durant laquelle elle se sentait « presque invincible ». Pour cela, Bianca Andreescu entend continuer de s'accrocher.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.