Masters : Muguruza se réjouit d'être "la meilleure de l'année"

Masters : Muguruza se réjouit d'être "la meilleure de l'année"©Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le jeudi 18 novembre 2021 à 17h53

Le retour au premier plan de Garbine Muguruza est définitivement confirmé, avec le succès de l'Espagnole au Masters devant Anett Kontaveit (6-3, 7-5). L'élève de Conchita Martinez peut espérer retrouver la place de n°1 mondiale.



Garbine Muguruza est devenue, dans la nuit de mercredi à jeudi, la première joueuse espagnole à remporter le Masters : "Je n'ai pas trop pensé à la portée de ce titre, car je ne voulais pas me mettre trop de pression (sourire). C'est incroyable d'écrire l'histoire, surtout lors de ce tournoi vraiment unique. Entre les huit meilleures du monde, tout le monde est dans le top 10 et chaque match est comme une finale. C'est le tournoi le plus prestigieux, et je l'ai fait, je l'ai gagné..." Muguruza, native du Venezuela, se dit aussi très heureuse de s'être imposée en Amérique latine : "A Mexico, c'est un rêve." L'ancienne n°1 mondiale salue le public local, "qui m'a toujours soutenu depuis ma première venue au pays, alors que j'étais inconnue. Je suis soulagée, j'ai réussi à m'adapter progressivement."

Désormais n°3 au classement WTA, la joueuse de 28 ans estime qu'il s'agit de la meilleure saison de sa carrière, elle qui a pourtant gagné Roland-Garros en 2016 et Wimbledon en 2017. "J'ai trouvé une continuité dans le jeu, même s'il y a eu des hauts et des bas dans les résultats. Si mes dernières années ont été mitigées, ça n'a jamais été à cause de mon tennis. J'ai désormais trouvé cet équilibre, après avoir beaucoup travaillé. Cette victoire prouve que le travail paie et que je suis sur la bonne voie. Certes, les tournois du Grand Chelem sont plus prestigieux, mais si on empoche le Masters, on peut vraiment dire qu'on est la meilleure de l'année." Avant le Covid, Muguruza était également en forme, puisqu'elle avait atteint la finale de l'Open d'Australie en 2020, vaincue alors par Sofia Kenin (4-6, 6-2, 6-2). C'est à partir de là qu'elle était revenue au sein du top 20 mondial.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.