Wimbledon (H) : Halys tombe de haut contre Rune, futur adversaire de Djokovic

Mathieu Warnier, Media365, publié le samedi 06 juillet 2024 à 22h45

Après avoir mené deux manches à rien, Quentin Halys a chuté en cinq sets face à Holger Rune, qui devra en découdre avec Novak Djokovic lors des huitièmes de finale de Wimbledon.

Quentin Halys n'est pas allé au bout de son idée. Opposé à la tête de série numéro 15 Holger Rune à l'occasion du 3eme tour de Wimbledon, le Tricolore a fini par s'incliner après avoir longtemps fait douter son adversaire. Un match que le 220eme joueur mondial a débuté comme dans un rêve. Absolument pas mis en danger sur son service, il a su mettre à mal le Danois. Convertissant deux de ses trois balles de break, Quentin Halys a très vite mené cinq jeux à rien. Après avoir manqué deux occasions de conclure la première manche sur le service de son adversaire puis avoir tenu bon quand Holger Rune a eu deux occasions d'effacer une partie de son retard, le Tricolore n'a pas tremblé pour virer en tête. La deuxième manche a alors vu les deux joueurs être très solides sur leurs engagements respectifs. La seule balle de break à signaler n'a pas tourné en faveur de Quentin Halys dans le cinquième jeu. La pluie s'est invitée peu après, alors qu'Holger Rune venait de tenir son service pour mener cinq jeux à quatre. Après cette interruption, le Danois est passé près de revenir à hauteur de son adversaire avant le jeu décisif mais le Tricolore a écarté deux balles de set.

Rune a renversé Halys

Accroché au début, le tiebreak a finalement permis à Quentin Halys de creuser l'écart à la première occasion. Plus que jamais dos au mur, le 15eme joueur mondial a frappé le premier pour faire la course en tête dans le troisième set. Menant trois jeux à un après avoir confirmé ce break, le Danois a déroulé et c'est sur un jeu blanc qu'il est réduit l'écart au tableau d'affichage. Le quatrième set a débuté sur les mêmes bases mais, encore une fois, la pluie a stoppé les débats à trois jeux à deux en faveur de Quentin Halys. Dès la reprise, les deux joueurs ont repris sur le même rythme et, sans la moindre balle de break à signaler, un nouveau tiebreak est devenu inévitable. Si le Tricolore a été le premier à prendre un point sur le service de son adversaire, Holger Rune a remporté les quatre suivants pour égaliser à deux manches partout. Quentin Halys a alors fait bonne figure en remportant son premier jeu de service mais il a alors sombré corps et biens. Remportant les cinq derniers jeux, avec deux de ses quatre balles de break converties, Holger Rune a scellé le sort de la rencontre à la première balle de match (1-6, 6-7, 6-4, 7-6, 6-1 en 3h07'). Le Danois aura fort à faire pour une place en quarts de finale.

Djokovic en deux temps

En effet, c'est la tête de série numéro 2 Novak Djokovic qui sera sur son chemin. Le Serbe a su effacer un début de match compliqué pour prendre le meilleur sur Alexei Popyrin. En effet, après une entame de match équilibrée, c'est l'Australien qui a été le premier à obtenir une balle de break et à la convertir. Menant alors cinq jeux à trois, il n'a pas tremblé au moment de conclure cette première manche. Un avantage que le 47eme mondial aurait pu confirmer s'il avait trouvé la solution dans le troisième jeu, quand il a eu une nouvelle balle de break. Novak Djokovic a su l'écarter puis répliquer à Alexei Popyrin. Sur sa première occasion, le Serbe a pris le service de l'Australien pour mener quatre jeux à un. Il a ensuite manqué une opportunité de creuser l'écart mais cela s'est avéré sans conséquence. Un jeu blanc a permis au numéro 2 mondial de se relancer. Le ciel est tombé sur la tête d'Alexei Popyrin quand il a concédé son service dès le premier jeu de la troisième manche. L'occasion de revenir ne s'est jamais présentée tant les jeux ont défilé en faveur de celui qui engageait. A la troisième balle de set, Novak Djokovic a pris la tête au tableau d'affichage. La quatrième manche, pour sa part, a été un bras de fer durant lequel les balles de break ont été rares. Il n'y en a eu que trois en faveur du Serbe dans le onzième jeu et elles ont été manquées. Le tiebreak n'a pas pu être évité. Si Alexei Popyrin a tenu tête à Novak Djokovic, ce dernier a haussé le ton pour remporter cinq des six derniers échanges et conclure à la deuxième balle de match (4-6, 6-3, 6-4, 7-6 en 3h08').

Vos réactions doivent respecter nos CGU.