Gasquet et Nadal, de vieux adversaires

Gasquet et Nadal, de vieux adversaires©Panoramic, Media365
A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le jeudi 03 juin 2021 à 16h41

Adversaires jeudi soir au deuxième tour de Roland-Garros, Richard Gasquet et Rafael Nadal se connaissent depuis de longues années. Le Français était meilleur au départ, puis l'Espagnol a nettement pris le dessus.



L'affiche de la 5eme journée de Roland-Garros se jouera sans public. L'affrontement entre Richard Gasquet, dernier Français en lice après l'élimination de Gaël Monfils dans l'après-midi, et Rafael Nadal au deuxième tour se disputera jeudi soir lors de la session nocturne. C'est un peu dommage mais c'est comme ça. Guy Forget, le directeur du tournoi, s'en est expliqué et il faudra donc s'y faire. Le Gasquet-Nadal version 2021 commencera sur le court Philippe-Chatrier à partir de 21 heures.

C'est une rencontre entre de vieux adversaires qui se profile. La première fois qu'ils se sont fait face séparés par le filet, ils avaient... 12 ans. C'était en 1999 lors du tournoi des Petits As, opposant les meilleurs jeunes mondiaux. Gasquet en a maintenant 34 (35 le 18 juin) et Nadal fête ce jeudi ses 35 ans. Le Français était alors meilleur et s'était adjugé ce premier duel. La courbe s'est ensuite sérieusement inversée...

Le père de Gasquet : « Richard a rapidement senti que Nadal avait quelque chose en plus »

Chez les pros, il y a eu 16 affrontements. Pour 16 victoires de Nadal. « Les victoires en jeunes sont très surfaites et ils ne se sont affrontés qu'une seule fois, aux Petits As, relève Francis Gasquet, le père de Richard, dans Le Parisien, jeudi. Richard avait été n°1 mondial junior (2002), mais Nadal a très peu joué sur ce circuit. La première fois que je l'ai vu, c'était justement aux Petits As. Rafael était déjà impressionnant, il courrait partout, on sentait déjà le combattant qu'il est devenu. Richard a rapidement senti que Nadal avait quelque chose en plus. »


Gasquet Nadal s'étaient affrontés pour la première fois chez les pros à Roland-Garros en 2005. « Pour tout vous dire, je me souviens plus des matchs à Estoril au Portugal en 2004 et à Monte-Carlo en 2005, explique le papa de Richard Gasquet quand on lui demande de se souvenir du premier duel chez les grands. J'étais encore assez présent à cette époque. Il y avait eu match. Nadal avait gagné, mais pas dominé comme par la suite. Après ils s'étaient retrouvés à Roland-Garros et il n'y avait pas photo sur cette rencontre. Il n'y avait pas eu de suspense. Après leurs deux premiers matchs, je m'attendais à une rencontre plus accrochée, en 4 ou 5 sets. J'étais un peu déçu, mais on a vu qu'il était déjà fort et qu'il serait très très fort. Il avait effectué de gros progrès en peu de temps sur son revers, sur son physique, sur sa puissance de balle. Il était déjà très complet. Richard me disait que Nadal courrait partout, qu'il ramenait toutes les balles, qu'il allait chercher des balles impossibles. »

Gasquet « n'a pas eu de chance, car il est tombé à une époque où il n'y a jamais eu de mecs aussi forts »

Et voilà, des années plus tard, le bilan est de 16-0 en faveur de l'Espagnol. Nadal demeure le seul joueur que Gasquet n'a jamais battu sur le circuit professionnel. Le « Mousquetaire » s'est offert Roger Federer, Novak Djokovic et Andy Murray mais jamais « Rafa ». « Richard a réalisé une superbe carrière. On n'aurait pas pensé qu'il en ferait autant au début, mais il n'a pas eu de chance, car il est tombé à une époque où il n'y a jamais eu de mecs aussi forts. Il y a Nadal, mais il y en a deux ou trois autres aussi, sourit Francis Gasquet. Je ne dis pas qu'il aurait tout gagné sans eux, mais il aurait peut-être eu plus de résultats... » Gasquet et Nadal se retrouvent où a eu lieu aussi leur dernier face-à-face. Lors du Roland-Garros 2018, le Taureau de Manacor avait corrigé le Français en trois petits sets (6-3, 6-2, 6-2) au troisième tour.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.