Monte-Carlo : Sinner prend sa revanche contre Rune et se qualifie pour les demi-finales

Aurélien Canot, Media365, publié le vendredi 12 avril 2024 à 16h18

Eliminé par le jeune Danois lors de la dernière édition, Jannik Sinner a pris sa revanche vendredi en s'imposant, certes dans la douleur, face à Holger Rune, finaliste la saison passée, en trois sets (6-4, 6-7, 6-3). Qualifié pour les demi-finales, l'Italien affrontera Stefanos Tsitsipas, double vainqueur du tournoi.

Jannik Sinner (22 ans) s'est vengé. Presque un an jour pour jour (le 15 avril 2023) après avoir été privé de la finale du tournoi de Monte-Carlo par le jeune Danois, alors âgé de 19 ans et qui avait renversé ce jour-là l'Italien en trois sets (1-6, 7-5, 7-5), le désormais dauphin de Novak Djokovic au classement ATP a pris sa revanche face à Holger Rune, cette fois en quarts de finale. Un succès dans la douleur après près de trois heures de jeu (6-4, 6-7, 6-3 en 2h41) qui offre à Sinner le droit de rêver de nouveau à sa première finale dans le Masters 1000 monégasque. Pour cela, le numéro 2 mondial et tête de série numéro 2 sur la terre battue de la Principauté devra se défaire du Greg Stefanos Tsitsipas, double vainqueur de l'épreuve (en 2021 et 2022), qui fait de nouveau partie des favoris et qui mène 5-3 (3-1 sur terre battue) sur l'ensemble des confrontations face à l'Italien, qui a toutefois remporté les deux derniers duels entre les deux hommes. Contre Rune, Sinner était mené 2-1 avant de pénétrer sur le court Rainier-III vendredi pour ce quart de finale très attendu. Le meilleur joueur de ce début de saison n'ayant plus perdu de set depuis le 24 mars dernier (contre Griekspoor au 2eme tour à Miami) ni connu de difficultés pour se débarrasser de ses deux premiers adversaires (Struff et Korda), beaucoup de spécialistes l'avaient imaginé avant l'heure passer également son bourreau de 2023 à la moulinette. Il n'en a rien été.

Une fin de deuxième set très houleuse 

Le vainqueur de l'Open d'Australie, de Rotterdam et de Miami cette année a souffert comme rarement cette année. Et s'il s'est procuré deux balles de matchs dans la deuxième manche pour une nouvelle fois boucler la rencontre en deux sets, c'est finalement au troisième set uniquement - le 7eme mondial avait remis les compteurs à zéro à l'issue d'un jeu décisif (8-6) et d'une fin de deuxième manche très houleuse au cours duquel il avait reçu deux avertissements - que le natif de San Candido a eu le dernier mot face au finaliste de la dernière édition, qui s'arrête donc cette année dès les quarts de finale. Le protégé de Patrick Mouratoglou peut néanmoins être fier de sa prestation. Rune n'est pas passé si loin en effet de refaire le coup de la saison dernière en demi-finales. Jusqu'à 3-3 dans la dernière manche, rien ne semblait d'ailleurs joué. Sinner, qui n'a toujours perdu qu'un seul match en 2024 (en demi-finales contre Alcaraz à Indian Wells) a ensuite mis le coup de collier qui s'imposait pour se débarrasser définitivement de celui qui avait passé 3h30 sur le court au tour précédent face à Grigor Dimitrov. Assurément l'un des matchs de la saison.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.