ATP - Rome : Zverev de retour en finale, contre Jarry

Aurélien Canot, Media365, publié le vendredi 17 mai 2024 à 23h48

Malgré un très mauvais départ, Alexander Zverev a mis fin jeudi à Rome au somptueux parcours du Chilien Alejandro Tabilo, qui disputait là sa première demi-finale dans un Masters 1000. Vainqueur en trois sets (1-6, 7-6, 6-2), l'Allemand, numéro 5 mondial, disputera sa troisième finale au Foro Italico, où il avait été titré en 2017. Il affrontera Nicolas Jarry, tombeur de Tommy Paul (6-3, 6-7, 6-3), et qui disputera là sa toute première finale dans un Masters 1000.

Fin de parcours pour Alejandro Tabilo. Parvenu pour la première fois de sa carrière dans le dernier carré d'un Masters 1000 (NDLR : Le Chili n'avait jamais eu deux représentants en demi-finale dans un tournoi de cette catégorie de toute son histoire), le joueur chilien de 26 ans a buté aux portes d'une première finale à ce niveau face à Alexander Zverev (1-6, 7-6, 6-2). Vainqueur du tournoi en 2017, le grand Allemand avait pourtant très mal débuté cette rencontre qu'il a terminée sur un ace (son dixième du match). Toutefois, après avoir pris une gifle dans le premier set, expédié en 32 minutes par un Tabilo encore branché à ce moment de la partie sur le même courant que celui qui lui avait permis de croquer Novak Djokovic et Karen Khachanov dans la foulée, le numéro 5 mondial a su relever la tête de très belle façon.

Troisième finale à Rome pour Zverev 

Certes, le demi-finaliste malheureux de Roland-Garros 2022 a tremblé lorsque son adversaire s'est procuré une balle de nouveau break à 2-2 dans cette deuxième manche. Heureusement pour l'Allemand, le 32eme mondial qui fera partie du Top 25 pour la première fois de sa vie lundi prochain et occupait la 190eme position il y a encore un an n'a pas su saisir l'occasion. Zverev en a profité pour dominer le jeu décisif (7 points à 4) et... s'offrir une petite promenade de santé dans le dernier set. Probablement émoussé physiquement par son éprouvante semaine mais aussi touché mentalement par la perte de ce tie-break, Tabilo n'a pas posé le moindre problème à son adversaire dans la troisième manche. Cela n'enlèvera rien à la fabuleuse semaine du Chilien sur les courts du Foro Italico. L'Allemand, qui poursuit son impressionnante série de victoires face au gaucher (NDLR : Dix-neuf de suite désormais), retrouvera, lui, la finale à Rome pour la première fois depuis 2018. Il s'agira de sa troisième dans la capitale italienne.

Première pour Jarry 

Et après Tabilo, Zverev affrontera un autre Chilien : Nicolas Jarry. Dans la seconde demi-finale, le 24eme mondial assuré de grimper lundi à la 17eme place du classement s'est offert un nouvel exploit en s'imposant en trois sets (6-3, 6-7, 6-3) après près de trois heures de jeu (2h47) face à Tommy Paul, qui avait sorti coup sur coup Daniil Medvedev et Hubert Hurkacz pour se hisser dans le dernier carré. Bien aidé par son service (13 aces), l'immense Chilien (NDLR : Il mesure plus de deux mètres) a mis fin au très beau parcours de l'Américain pour poursuivre le sien, avec à venir la toute première finale dans un Masters 1000 pour le joueur qui avait brisé le rêve d'Alexandre Müller en huitièmes de finale avant de renverser Stefanos Tsitsipas au tour suivant. Zverev mène 4-2 sur l'ensemble des confrontations face à Jarry, mais les deux hommes ont chacun gagné un match sur terre battue en extérieur.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.