ATP - Madrid : " Une défaite facile à digérer " pour Nadal

ATP - Madrid : " Une défaite facile à digérer " pour Nadal©Panoramic, Media365
A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le samedi 07 mai 2022 à 11h54

Battu par son jeune compatriote Carlos Alcaraz en quarts de finale du Masters 1000 de Madrid, Rafael Nadal était philosophe et d'humeur positive.



A 19 ans et un jour, Carlos Alcaraz est devenu le plus jeune demi-finaliste du Masters 1000 de Madrid. Pour effacer le record de Denis Shapovalov (19 ans et 1 mois en 2018), le jeune Espagnol a fait tomber une légende : son compatriote Rafael Nadal. Guetté depuis le tirage au sort du tableau, le choc des générations entre le jeune prodige et le monument de presque 36 ans s'est déroulé vendredi en quarts de finale et accouché d'un succès en 3 manches (6-1, 2-6, 6-3) du plus jeune. Oui, Alcaraz s'est offert le meilleur joueur de tous les temps sur terre battue devant son public.

Nadal : « Bien sûr, je vais devoir m'améliorer »

De retour sur le circuit après sa finale perdue au Masters 1000 d'Indian Wells contre Taylor Fritz et s'être fait mal à une côte, Rafael Nadal débutait seulement sa saison sur l'ocre et a donc pris avec philosophie sa défaite contre Alcaraz. « Il a été meilleur que moi sur plusieurs périodes du match et dans plusieurs secteurs du jeu. Bien sûr, je vais devoir m'améliorer, comme je le dis depuis plusieurs jours. C'est logique et j'accepte cela naturellement, calmement, a indiqué le numéro 4 mondial après son revers. Je suis confiant dans le fait qu'il y a une voie à suivre, et j'ai plus ou moins deux semaines et demie pour m'offrir de réelles options d'être compétitif au moment où commencera Roland-Garros. En ce sens, c'est une défaite facile à digérer, parce qu'on savait à quoi s'attendre ici. Je ne retire aucun crédit à la performance de Carlos, il joue super bien et je lui souhaite le meilleur pour la suite du tournoi. »

« Je dois frapper la balle plus fort, mieux bouger avant et après mes coups »

Engagé dans la quête d'un 14eme Roland-Garros, Nadal sait ce qu'il lui reste à faire pour débarquer à Paris avec une meilleure forme. « Je dois frapper la balle plus fort, mieux bouger avant et après mes coups, a relevé l'Espagnol. Et tout ça ne se récupère qu'avec les matchs. Je dois continuer avec la même détermination. À Madrid, j'aurai joué trois matchs et plus de sept heures, au total. J'avais prévenu que ce serait une semaine compliquée. J'ai perdu contre l'un des joueurs les plus en forme au monde, et j'ai même eu ma chance, à 1-1 au troisième set. Je n'ai pas réussi à mettre en place tout ce que j'aurais dû, alors maintenant, c'est l'heure de repartir au boulot. » Nadal va maintenant prendre la direction de Rome où il va disputer un autre Masters 1000 à partir de la semaine prochaine. Exempté du premier tour, l'homme aux 21 tournois du Grand Chelem affrontera l'Américain John Isner ou un qualifié au 2eme tour. De son côté, Carlos Alcaraz va défier le numéro 1 mondial Novak Djokovicsamedi après-midi pour une place en finale.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.