Stockholm : Monfils rejoint Mannarino en quarts de finale

Stockholm : Monfils rejoint Mannarino en quarts de finale©Panoramic, Media365
A lire aussi

Aurélien Canot, Media365, publié le jeudi 19 octobre 2023 à 18h02

Tombeur la veille à Stockholm de Marton Fucsovics, Gaël Monfils a confirmé ce jeudi en s'imposant, plus aisément encore (6-4, 6-3), contre l'Autrichien Filip Misolic, 181eme mondial et issu des qualifications. Le Parisien rejoint ainsi en quarts de finale Adrian Mannarino auquel il sera opposé pour une place en demi-finales.


Deux mois après sa défaite contre Jannik Sinner à Toronto, revoilà Gaël Monfils en quarts de finale. Le vétéran français de 37 ans qui n'était plus apparu en compétition depuis cette Laver Cup perdue par l'équipe européenne et marquée notamment par son accrochage en plein match avec le Canadien Felix Auger-Aliassime, est toujours en cours à Stockholm (Suède), où il sera opposé vendredi en quart de finale à un autre Français : Adrian Mannarino. Vingt-quatre heures après avoir croqué Marton Fucsovics, 52eme mondial, à l'occasion de son retour sur les courts, "La Monf" a cette fois écarté de sa route un adversaire beaucoup plus modeste. Jeudi, pour son deuxième match de la semaine, le Parisien était en effet opposé à Filip Misolic, 181eme au classement et passé par les qualifications avant de créer lui aussi la sensation, mercredi, en s'offrant le Britannique Daniel Evans, 34eme mondial et tête de série numéro 8 du tournoi. Monfils avait donc tout à craindre de ce match piège contre le jeune Autrichien de 22 ans. Il s'en est pourtant magnifiquement sorti. Grâce notamment à une première balle au rendez-vous (11 aces dans cette partie), le quart de finaliste du dernier Open d'Australie a pris aisément la mesure (6-4, 6-3 en 1h13) de jeu de celui qui rêvait de disputer un nouveau quart de finale en Suède, après avoir atteint ce stade du tournoi à Bastad en juillet dernier.

Monfils : "Adrian est en très grande forme, ça va être très difficile"

Solide (il a dû faire face à une seule balle de break), "La Monf" n'a jamais tremblé et peut désormais se pencher sur le choc franco-français qui l'attend vendredi contre Mannarino. Le plus âgé de nos deux représentants mène 4-2 sur l'ensemble des confrontations et n'a plus perdu face à l'actuel 24eme mondial depuis 2018 (à Antalya), les deux derniers matchs entre les deux hommes, tous en France (dont un à Roland-Garros et un autre à Bercy) ayant tourné à l'avantage de Monfils, à chaque fois en trois sets. A l'aube de ce 7eme affrontement, Monfils, conscient qu'il devra d'abord récupérer correctement de ses deux premier matchs de la semaine (NDLR : Mannarino, tête de série numéro 2, était exempté du 1er tour), redoute d'ailleurs beaucoup les retrouvailles. "Ca va être un match très difficile, parce qu'Adrian est en très grande forme. Quand on s'est rencontrés, ça s'est souvent joué en trois sets, notamment en France." Quel que soit le vainqueur, la France est certaine d'avoir un représentant dans le dernier carré. Une excellente nouvelle.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.