Nadal veut rester seul au sommet

Nadal veut rester seul au sommet©Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le mercredi 02 février 2022 à 23h44

Devenu, seul, le joueur le plus titré de l'histoire en Grand Chelem après son sacre à l'Open d'Australie, Rafael Nadal pense que 21 sacres ne seront "pas suffisants" pour conserver le record, mais il va tout faire pour.



Il est de retour dans son île. Quelques heures après avoir posé le pied à Majorque, Rafael Nadal donnait une conférence de presse mercredi, au sein de l'académie de Manacor qui porte son nom. L'occasion d'évoquer son 21e titre du Grand Chelem conquis dimanche dernier à Melbourne, lors d'une renversante finale de l'Open d'Australie face à Daniil Medvedev (2-6, 6-7, 6-4, 6-4, 7-5 en 5h24 de jeu), ainsi que son avenir, alors qu'il fêtera son 36e anniversaire en juin. Désormais seul détenteur du record de sacres en Grand Chelem, devant Novak Djokovic et Roger Federer (20 titres chacun), absents pour des raisons très différentes en Australie et qui lui ont ensuite rendu un bel hommage, il estime que ses 21 titres ne seront sans doute "pas suffisants pour rester celui qui en aura le plus." Mais il aimerait bien être celui-là...

"Mon ambition n'a jamais été démesurée"

"Est-ce que je veux être celui qui remporte le plus de titres de Grand Chelem à l'issue de la course entre nous trois ? Parce que oui, soyons clairs, ça se joue entre nous trois. Oui, j'adorerais que ça se passe comme ça", a-t-il notamment déclaré. Et l'Espagnol assure qu'il n'est "pas du tout" obsédé par cet objectif, et qu'il ne serait pas "frustré" si un de ses rivaux venait à le dépasse : "Mon ambition n'a jamais été démesurée, elle est saine. Ce qui me motive, c'est de faire ce que je fais. J'aime m'entraîner, j'aime participer aux compétitions et ça me plaît de faire ce que je fais. Je sais qu'il y a une date de péremption et que tout cela ne durera pas toujours, mais tant que je peux continuer à en profiter, je savoure. Le plaisir que j'ai à affronter des adversaires à mon âge, sur les meilleurs courts du monde, contre les meilleurs joueurs du monde, c'est ça qui me motive." Pour la suite de saison, celui qui s'est dit surpris par sa victoire à Melbourne, après avoir été éloigné des courts de longs mois en raison d'une blessure au pied gauche, il envisage de jouer à Acapulco et à Indian Wells, mais décidera surtout "en fonction de ce que (son) corps lui autorise de faire."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.