ATP - Tokyo : Et de quatre pour Fritz !

ATP - Tokyo : Et de quatre pour Fritz !©panoramic, Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le dimanche 09 octobre 2022 à 11h55

L'Américain de bientôt 25 ans Taylor Fritz a remporté le quatrième titre ATP de sa carrière, de dimanche à Tokyo, en battant son compatriote Frances Tiafoe en deux tie-breaks.



Première victoire en Asie pour Taylor Fritz ! Après avoir remporté le tournoi d'Eastbourne en 2019, puis ceux d'Indian Wells et de nouveau Eastbourne cette année, l'Américain a confirmé qu'il vivait la plus belle saison de sa carrière, en remportant ce dimanche le tournoi ATP 500 de Tokyo. Le Californien, qui fêtera ses 25 ans à la fin du mois, s'est défait en finale de son compatriote Frances Tiafoe en deux tie-breaks et 1h57 de jeu : 7-3 puis 7-2. Face au natif du Maryland, moins bien classé que lui (19eme contre 11eme), qu'il avait déjà battu quatre fois sur cinq (dont deux fois cette année, à l'Open d'Australie et à Montréal), Taylor Fritz a livré un match très solide. Auteur de 12 aces (pour aucune double-faute) et 68% de premières balles, il n'a perdu son service qu'une seule fois, à 1-1 dans le premier set, mais il a immédiatement réagi en égalisant à 2-2. Le Californien a ensuite manqué deux balles de set à 5-4 et 6-5 sur le service adverse, mais il a fini par avoir le dernier mot dans le jeu décisif, qu'il a mené de bout en bout (7-3). Dans la deuxième manche, Fritz a manqué quatre balles de break à 1-1 et 2-2 et n'a perdu que cinq points sur sa mise en jeu, et une fois de plus, il s'est imposé assez facilement dans le tie-break, remporté 7-2 sans jamais trembler.

Fritz peut croire au Masters 

Après avoir battu ses trois adversaires de la semaine en trois sets (James Duckworth, Hiroki Moriya, Denis Shapovalov), et avoir bénéficié du forfait de Nick Kyrgios en quarts de finale, Taylor Fritz conclut en beauté avec ce quatrième titre (pour cinq finales perdues). Et il sera récompensé ce lundi en décrochant le meilleur classement de sa carrière (8eme). Le voici également septième à la Race, avec donc plein un bel espoir de disputer le Masters de Turin. Mais il ne faudra rien lâcher lors de ses trois derniers tournois de la saison, à Stockholm, Vienne et Paris, car la concurrence est rude !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.