Vendée Globe : Davies est "encore un peu choquée"

Vendée Globe : Davies est "encore un peu choquée"©Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le dimanche 06 décembre 2020 à 19h55

Alors que Samantha Davies a dû abandonner le Vendée Globe samedi, son compagnon Romain Attanasio poursuit lui cette "course cruelle". 

 

Après avoir percuté un objet flottant non identifié (ofni) trois jours plus tôt, Samantha Davies (Initiatives Cœur) a dû se résoudre à abandonner le Vendée Globe samedi. La navigatrice anglaise a fait escale au Cap (Afrique du Sud) pour réparer et reprendre la mer afin de boucler ce tour du monde hors course. "J'ai pensé que j'allais mourir, a-t-elle ensuite reconnu. Je me suis fait tellement peur qu'il faut que je reparte vite sinon je vais avoir du mal à renaviguer. Si on arrive à repartir, j'aurai une trouille énorme que ça m'arrive à nouveau. À mon avis, je ne vais pas aller très vite, mais j'ai besoin de repartir pour me reconstruire après un truc comme ça." Son compagnon Romain Attanasio (Pure - Best Western) a ensuite expliqué comme il avait vécu cet abandon, et donné des nouvelles de celle qui partage sa vie. 

"Une course cruelle"

"J'ai eu Sam il y a peu de temps au téléphone, c'est terrible, a confié dimanche le skipper français, actuel 12e de la course autour du monde. On n'avait pas prévu dans notre scénario que l'un de nous deux s'arrête, on savait que c'était possible car quand on sait qu'il y a 50% des concurrents qui finissent, on savait qu'il y avait potentiellement des chances pour que l'un de nous deux s'arrête. C'était un peu brutal surtout qu'elle avait préparé cette course de manière très performante. Elle a vraiment envie de repartir hors course, ça serait super. Elle est encore un peu choquée. Moi je continue, et c'est le jeu, c'est la vie du Vendée Globe, c'est une course cruelle." Déjà monté deux fois en haut de son mât de près de 30 mètres pour réparer, Attanasio a lui aussi droit à de belles sensations fortes depuis le début de ce Vendée Globe. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.