Biathlon - Mondiaux de Nove Mesto : L'équipe de France est connue

Aurélien Canot, Media365, publié le lundi 22 janvier 2024 à 12h04

L'équipe de France qui disputera les Mondiaux de biathlon de Nove Mesto en février prochain (7 au 18 février) est connue depuis lundi. Onze Bleus ont été retenus (six chez les femmes, cinq chez les hommes), et Julia Simon, Justine Braisaz-Bouchet, Lou Jeanmonnot ou encore Quentin Fillon Maillet font évidemment partie de la liste.

Les Bleus feront-ils une razzia à Nove Mesto (République tchèque) le mois prochain ? Il est encore trop tôt pour le dire. Toutefois, sur le papier, l'équipe de France sera assurément avec la Norvège le principal épouvantail de ces Mondiaux qui se disputeront du 7 au 18 février prochain et dont les résultats compteront comme le veut la tradition pour le classement général de la Coupe du monde (NDLR : Les épreuves au menu rapporteront des points, comme c'est le cas pour chaque manche de Coupe du monde durant la saison). La sélection française dévoilée ce lundi aura très fière allure et peut envisager de repartir de Nove Mesto avec une collection de médailles autour du cou. On pense évidemment avant tout à nos représentantes, insatiables depuis le début de l'hiver. Elles seront six sur cette liste qui compte onze noms, et Justine Braisaz-Bouchet, Lou Jeanmonnot et Julia Simon seront bien entendu de la partie.

Avec Gilonne Guigonnat, mais sans Adrien Guigonnat

La seule mass start de dimanche à Antholz-Anterselva remportée par Simon devant Jeanmonnot, et ce notamment parce Braisaz-Bouchet, ex-dossard jaune aujourd'hui dauphine de la Norvégienne Tandrevold, se remettait tout juste d'un virus, laisse penser que les Bleues pourraient faire un carton lors de ces Mondiaux. Et ce d'autant que Sophie Chauveau, Jeanne Richard ou encore Gilonne Guigonnat, de retour en Coupe du monde ce week-end après un passage par l'IBU Cup, peuvent espérer elles aussi se montrer. Si Gilonne Guigonnat sera présente, ce ne sera pas le cas en revanche de son frère Antonin. Le double champion du monde (en relais en 2023 et en relais simple mixte en 2021) n'a pas été retenu, au contraire de Quentin Fillon Maillet, Emilien Jacquelin, Fabien Claude et deux des Tricolores les plus en vue depuis le coup d'envoi de la saison : Oscar Lombardot et Eric Perrot. Seul hic pour les Bleus : en individuel, ils ne sont toujours pas montés sur le podium. Ces Mondiaux constitueront toutefois une excellente occasion - et le rendez-vous parfait - pour se reprendre.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.