Biathlon (F) : Eckhoff s'impose à domicile, le petit globe du sprint pour Roeiseland, Chevalier-Bouchet dans le Top 5

Biathlon (F) : Eckhoff s'impose à domicile, le petit globe du sprint pour Roeiseland, Chevalier-Bouchet dans le Top 5©Media365

Aurélien CANOT, Media365, publié le vendredi 18 mars 2022 à 14h39

Devant son public, Tiril Eckhoff s'est offert sa deuxième victoire de la saison, vendredi en remportant le dernier sprint de l'hiver, à Oslo. La Norvégienne a devancé l'Autrichienne Hauser et sa compatriote Marte Olsbu Roeiseland, néanmoins assurée d'ajouter le petit globe de cristal de la spécialité à sa collection. Anaïs Chevalier-Bouchet termine cinquième.



Tiril Eckhoff et les Norvégiennes à la fête à domicile. Pour le retour de la Coupe du monde de biathlon sur le sol norvégien, ce week-end à Oslo, Eckhoff, qui avait déjà été la dernière biathlète de son pays à triompher sur le sprint à Oslo, et ses compatriotes ont frappé très fort d'entrée. L'héroïne du jour s'est offert sa deuxième victoire de la saison en remportant le sprint, elle qui avait déjà remporté la poursuite de Kontiolathi au début du mois (elle affichait alors toujours un compteur vierge cet hiver). Jour de gloire pour Eckhoff, auteur d'une seule faute au tir, comme pour Marte Olsbu Roeiseland. Seulement troisième de ce dernier sprint de la saison, avec une faute au tir elle aussi (9 sur 10), la quintuple médaillée des Jeux de Pékin (trois médailles d'or) et plus que jamais leader du classement général de la Coupe du monde alors qu'elle n'a encore jamais soulevé le gros globe de cristal dans sa carrière profite de la contre-performance de sa grande rivale Elvira Oeberg (16eme, trois fautes) pour ajouter le petit globe du sprint à sa collection.

Les sœurs Chevalier dans le Top 10

Contrairement aux Norvégiennes, les Françaises, elles, n'ont pas flambé lors de cet ultime sprint de l'hiver. Les sœurs Chevalier mises à part. Anaïs Chevalier-Bouchet, auteur d'un sans-faute sur le pas de tir (10 sur 10, comme lors du premier sprint de la saison, à Östersund), s'est ainsi invitée à la cérémonie des fleurs en terminant à la cinquième place. Encouragée par son mari et sa fille, venus l'encourager à Oslo, la Grenobloise a reconnu que la présence de ses proches en Norvège l'avait revigorée. « J'ai beaucoup de fraîcheur mentale car j'ai eu la chance de voir ma famille et ça m'a fait beaucoup de bien ». Les sœurs Chevalier en profitent pour signer un très beau tir groupé, puisque la petite sœur d'Anaïs Chloé, avec un très beau 9 sur 10, termine elle aussi dans le Top 10, mais à la dixième place. Pour le reste, à l'exception de Paula Botet (9 sur 10), qui signe son plus beau résultat en carrière, ou de Lou Jeanmonnot (55eme), qualifiée pour la poursuite pour son retour en Coupe du monde, les Bleues ne garderont pas un grand souvenir de ce premier rendez-vous du week-end sur la neige d'Oslo. Anaïs Bescond, qui disputait le dernier sprint de sa carrière, aurait notamment préféré faire mieux qu'une 37eme place. Malheureusement pour la Jurassienne, qui aura l'occasion de se racheter sur la poursuite de samedi et la mass start de dimanche, ses quatre erreurs au tir en ont décidé autrement.

COUPE DU MONDE (F) / SPRINT D'OSLO (NORVEGE)
Classement final (7,5km) - Vendredi 18 mars 2022
1- Tiril Eckhoff (NOR) en 21'28"3 (1 faute au tir)
2- Lisa Theresa Hauser (AUT) à 7" (0)
3- Marte Olsbu Roeiseland (NOR) à 9"4 (1)
4- Marketa Davidova (RTC) à 19"7 (0)
5- Anaïs Chevalier-Bouchet (FRA) à 40"3 (0)
6- Jessica Jislova (RTC) à 54"2 (0)
7- Denise Herrmann (ALL) à 56"1 (1)
8- Paulina Fialkova (SLQ) à 1'02"4 (1)
9- Franzeska Hildebrand (ALL) à 1'08"3 (0)
10- Chloé Chevalier (FRA) à 1'10"2 (1)
...
28- Paula Botet (FRA) à 2'00"1 (1)
36- Julia Simon (FRA) à 2'23"8 (3)
37- Anaïs Bescond (FRA) à 2'24"0 (4)
42- Justine Braisaz-Bouchet (FRA) à 2'34"0 (5)
55- Lou Jeanmonnot (FRA) à 3'10"0 (2)

 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.