MMA - UFC 280 : Le choc pour Makhachev, Fiorot s'offre la n°1

MMA - UFC 280 : Le choc pour Makhachev, Fiorot s'offre la n°1©Panoramic, Media365
A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le dimanche 23 octobre 2022 à 10h58

Islam Makhachev a dominé Charles Oliveira et été sacré champion UFC des légers. La Française Manon Fiorot s'est offert, elle, la numéro 1 mondiale.



Le spectacle était au rendez-vous à l'Etihad Arena d'Abu Dhabi, aux Emirats arabes unis, samedi lors de l'UFC 250. Le choc entre Islam Makhachev et Charles Oliveira promettait beaucoup et les amateurs s'en sont délecté. Le premier s'est offert la ceinture en poids légers à l'issue d'un succès retentissant. Le nouveau roi du MMA a fait tomber le recordman de soumissions (16) et de finitions de l'UFC (19). Le Russe de 31 ans, favori des bookmakers en raison d'une progression fulgurante (22 victoires, 1 seule défaite), a dominé le Brésilien (33 ans) par soumission au 2eme round. Dominant depuis le début du combat, Makhachev a emporté le morceau au sol après un coup de genou sauté raté par Oliveira.

La progression fulgurante de Makhachev

La soirée a également été marquée en ouverture du programme par la victoire de la Française Manon Fiorot sur la numéro 1 mondiale des poids légers. Fiorot s'est jouée de l'Américaine Katlyn Chookagian, qui demeurait sur 4 succès de rang, sur décision unanime des juges. Plus agressive dans la 2eme reprise après un premier round équilibré, la Niçoise de 32 ans poursuit sa belle ascension (6eme victoire d'affilée, 10 succès et 1 défaite au total) et peut prétendre à la ceinture détenue par la Péruvienne Valentina Shevchenko, tenante du titre depuis décembre 2018. « Je savais que cela allait être un combat compliqué, elle est classée numéro un, ce n'est pas pour rien. Après j'ai réussi à gagner ce combat, j'aurais aimé finir mais j'ai gagné, c'est déjà bien », a confié Manon Fiorot, fière de sa performance.

Fiorot prétendante à la ceinture


Shevchenko maintenant, alors ? « Je pense que j'ai encore besoin d'un peu d'expérience donc je voudrais encore un combat avant d'affronter Valentina », a concédé l'ancienne championne de France de snowboard qui est surnommée « The Beast » en MMA. « À la fin du combat, je savais que j'avais gagné. Je savais que le premier (round) était serré mais j'ai un peu observé et je savais ce qu'il fallait faire pour gagner le deux et le trois », a poursuivi la Française devant les journalistes.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.