XV de France : La FFR et la LNR ont signé un partenariat de performance

XV de France : La FFR et la LNR ont signé un partenariat de performance©Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le lundi 04 janvier 2021 à 21h35

La mise à disposition des internationaux pour le Tournoi des 6 Nations fera bien l'objet d'un accord, sur fond de partenariat de performance destiné à optimiser la préparation du XV de France pour la compétition.


Un partenariat de performance destiné à optimiser les conditions de préparation du XV de France pour le Tournoi des Six Nations. Il fallait y penser. La FFR et la LNR l'ont fait. L'idée est née du fruit de l'accord convenu entre la Fédération française de rugby (FFR) et la Ligue nationale de rugby (LNR) à propos de la disponibilité des internationaux. Quelques semaines après la bataille médiatique entre la Ligue Nationale de rugby et le Fédération Française de rugby concernant les conditions de mise à disposition des internationaux lors de la fenêtre rallongée d'automne, le staff du XV de France sait donc dans quelles conditions il va pouvoir préparer le Tournoi des 6 Nations 2021, le tout en contenant les deux camps : l'équipe de France d'un côté et les clubs du Top 14 de l'autre. Le nouvel accord scellé entre la LNR et la FFRpermettra ainsi à Fabien Galthié de préparer les cinq échéances prévues entre le 6 février et le 20 mars prochains avec un groupe de 42 joueurs... mais pas n'importe comment. Si le contexte sanitaire, notamment sur le territoire britannique, permet la tenue du Tournoi des 6 Nations aux dates initiales, le sélectionneur français pourra composer un groupe de 37 joueurs en vue de chaque rencontre, en Italie le 6 février, en Irlande le 14 février, face à l'Ecosse le 27 février, en Angleterre le 13 mars puis face au pays de Galles le 20 mars. « 37 joueurs susceptibles d'être retenus pour le match du XV de France du weekend, dont 28 conservés jusqu'au dimanche et 9 remis à la disposition des clubs dès le mercredi dans la soirée ou le jeudi matin », précise le communiqué publié lundi soir par la FFR.

Un groupe de 37+5 pour chaque match



Toutefois, afin de répondre favorablement à la demande du staff tricolore de disposer d'un groupe de 42 joueurs pour préparer les matchs, la LNR et la FFR se sont mises d'accord sur l'ajout de cinq « partenaires d'entraînement » pour la première partie de chaque stage. Ces joueurs supplémentaires proviendront des clubs de Top 14 ou de Pro D2 avec une seule condition : qu'ils proviennent exclusivement de clubs n'ayant pas plus d'un joueur sélectionné dans la liste des 37. « 5 joueurs seront retenus comme partenaires d'entraînement et désignés par le sélectionneur du XV de France après concertation avec l'encadrement du club concerné », poursuit le communiqué de la FFR. Des partenaires d'entraînement qui seront « choisis parmi les clubs ayant au maximum 1 joueur dans la liste des 37 sélectionnés de la semaine concernée et pourront être sollicités sur 4 séquences (une séquence démarrant le dimanche soir jusqu'au mercredi soir) au cours de la période du Tournoi », sachant que les cinq joueurs en question rejoindront leur club le mercredi dans la soirée ou le jeudi matin. La liste de 37 sera réduite à 28 membres le mercredi précédant le match, permettant aux neuf joueurs écartés de reprendre l'entraînement avec leurs clubs dès le jeudi afin de participer, le cas échéant, aux rencontres de championnat du week-end.

Avant un partenariat semblable pour préparer la Coupe du Monde 2023 ?

Ce fonctionnement sera en place lors de la première semaine de préparation et lors des cinq semaines durant lesquelles les Bleus joueront. Concernant les deux semaines de battement durant le Tournoi, les 28 joueurs conservés pour le match précédent resteront à Marcoussis jusqu'au mercredi, date à laquelle cinq joueurs retrouveront leurs clubs pour jouer en Top 14. Les 23 joueurs restants profiteront alors d'un week-end de repos et seront sur la feuille de match à l'occasion de la rencontre suivante disputée par les Bleus. « Les 28 joueurs retenus pour le match du weekend précédent resteront regroupés jusqu'au mercredi soir. Le mercredi soir, la FFR désignera parmi ce groupe de 28 joueurs : les 5 joueurs remis à disposition de leur club pour la journée de Top 14 (17eme puis 18eme journée) et 23 joueurs qui seront laissés au repos, en vue du match suivant du XV de France et ne participeront donc pas à la journée de Top 14 (17eme puis 18eme journées). » A noter que ce partenariat de performance signé communément par la FFR et la LNR servira de galop d'essai avant pour les deux instances de s'entendre sur un deal semblable, cette fois avec la Coupe du Monde 2023 à l'horizon. Un bilan sera donc fait à l'issue du Tournoi. Mais pour Bernard Laporte (« Le rugby français n'est jamais aussi fort que lorsqu'il est uni ») comme pour Paul Goze (« L'Equipe de France n'est jamais aussi forte que quand elle s'appuie sur des clubs forts et formateurs »), il ne fait aucun doute que ce « Projet Performance du XV de France Masculin » constituera une réussite totale.

Avec A.C

Vos réactions doivent respecter nos CGU.