XV de France - Edwards : "En quatre ans, à Twickenham, on est passés de 44-8 à 10-53"

XV de France - Edwards : "En quatre ans, à Twickenham, on est passés de 44-8 à 10-53" ©Panoramic, Media365

Thomas Siniecki, Media365 : publié le jeudi 30 novembre 2023 à 15h47

Shaun Edwards continue son travail de deuil à la suite de la cruelle défaite au Mondial devant l'Afrique du Sud.



Face aux nombreuses critiques qui se sont abattues sur Fabien Galthié, son adjoint gallois Shaun Edwards (responsable de la défense des Bleus) prend la parole dans une interview accordée à L'Equipe : "Ce serait bien que les gens n'oublient pas où était le rugby français avant. En février 2019, l'Angleterre avait battu la France 44-8 à Twickenham. Chez les Bleus, on trouvait déjà Romain Ntamack, Antoine Dupont, Grégory Alldritt, Thomas Ramos, Damian Penaud, Dorian Aldegheri. Cette année, en mars, ces mêmes mecs ont battu l'Angleterre 10-53 à Twickenham. Il ne faut pas oublier qu'en février 2019, la France était au dixième rang des nations mondiales. Depuis, elle est régulièrement à la troisième ou quatrième place."

"Peut-être qu'il a été ébloui par une lumière du stade..."

Vide, amer, en colère et abattu, ce sont tous les sentiments qui animaient l'ancien joueur après l'élimination contre l'Afrique du Sud (28-29) en quarts de finale de la Coupe du Monde il y a un mois et demi, au Stade de France. Pour les joueurs, pour lui et pour tous les Français. Il explique ne pas être ce mec qui critique l'arbitre, dont il sait à quel point il s'agit d'un travail difficile où tout se passe à une vitesse dingue : "C'est quasiment impossible de tout voir, et puis le rugby ce n'est pas ça. Tu perds mais tu serres la main de l'adversaire."

Prêt à repartir sur le Tournoi 2024, même s'il avoue toujours se remettre de la claque du Mondial, Shaun Edwards détaille tous les ajustements qu'il n'a cessé de mettre en place sur quatre ans de travail, ce qui lui fait d'autant plus regretter d'avoir perdu en grande partie à cause d'une mauvaise gestion des chandelles : "C'est d'autant plus surprenant qu'un de nos joueurs impliqués dans l'action est très bon dans les réceptions. Peut-être qu'il a été ébloui par une lumière du stade ou je ne sais quoi... Bref, on s'est ratés sur deux chandelles. Ça nous coûte quatorze points."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.