Bleues : Hayraud fait le bilan après un premier bloc réussi

Bleues : Hayraud fait le bilan après un premier bloc réussi©Panoramic, Media365

Guillaume MARION, Media365 : publié le dimanche 10 avril 2022 à 20h05

Après une nouvelle victoire lors de ce Tournoi des 6 Nations, contre l'Ecosse (8-28), Annick Hayraud, la manager du XV de France, a fait le point avant d'attaquer la fin de la compétition.



Les Bleues reçues 15 sur 15 ! Après deux premiers succès plus convaincants, contre l'Italie (39-6) et l'Irlande (40-5), le XV de France féminin a fait le travail sans briller ce dimanche en Ecosse (8-28). Grâce à une très bonne première période, matérialisée par quatre essais (un doublé de Laure Sansus,  Jessy Trémoulière et Gaëlle Hermet), les Bleues ont rempli le contrat pour continuer leur sans-faute et compter 15 points, comme l'Angleterre, avant d'entamer le deuxième bloc de ce Tournoi des 6 Nations, dans deux semaines. « On savait que ça serait compliqué en Écosse, ça l'est toujours ici. Mais on finit le bloc avec trois victoires bonifiées. On est plutôt satisfaites du résultat du jour », a notamment confié Annick Hayraud, la manager française, à l'issue de la victoire de son équipe à Glasgow. Cette dernière a également évoqué des points d'amélioration pour son équipe, qui devrait jouer la victoire finale le 30 avril face aux tenantes du titre, à Jean-Dauger (Bayonne).

« Il manque encore des automatismes »

« On a modifié nos compositions d'équipe à chaque fois entre ces trois premiers matches, ça nous a permis de voir certaines joueuses, d'élargir le groupe. Maintenant, on va se concentrer sur le dernier bloc avec les deux derniers matchs de cette compétition. Il manque encore des automatismes. Mais contre l'Écosse, on a été beaucoup sanctionnées, donc on n'a pas eu beaucoup de ballons à jouer. Par moments, on était capables de mettre en place des choses intéressantes. Mais quand tu es privée de ballon, c'est difficile, a par la suite expliqué Hayraud, dans des propos recueillis par L'Equipe. On manque encore un peu de repères collectifs mais on a encore un peu de temps devant nous et malgré tout, le score est là. » Après une petite coupure, il faudra assurer au pays de Galles (le 22 avril, à Cardiff), avant de disputer probablement une finale contre l'équipe de Simon Middleton.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.