Top 14 - Pau : Les réactions après la défaite contre le Racing 92

Top 14 - Pau : Les réactions après la défaite contre le Racing 92©Media365

Rédaction Sport365, publié le dimanche 08 novembre 2020 à 09h19

Découvrez les réactions de Nicolas Godignon et Antoine Hastoy après la défaite de Pau sur le terrain du Racing 92 (24-22) samedi lors de la 8eme journée de Top 14.



Nicolas Godignon (entraîneur de Pau) :

« On a des regrets, surtout quand ça bascule dans les derniers instants. Ça se joue à pas grand-chose, mais c'est aussi ça le haut niveau. Il faut être constant 80 minutes. Ça nous glisse entre les doigts. C'est dommage car on a cette pénalité que Totoy (Antoine Hastoy) a vraiment bien frappée mais elle passe juste sous la barre. Ça nous aurait permis de passer à huit points. On se rend compte que contre ces grosses équipes il faut toujours être constant. On a réglé nos entames, c'est déjà une bonne chose de se rendre compte qu'on est capable d'agir et d'être actif pendant 80 minutes. C'est une belle leçon. On voulait montrer qu'on était capable de rivaliser dans les contenus, dans l'intensité. C'est le minimum. Notre état d'esprit doit être irréprochable et je pense qu'on l'a été ce soir. On a revu une défense agressive, efficace, qui a vraiment posé des problèmes, ralenti des ballons, même si elle n'a pas toujours été récompensée. On est quand même très déçus car c'est décevant de perdre ce genre de match, mais on est fier de pouvoir remonter comme on a su le faire, par rapport à la première mi-temps la semaine dernière à La Rochelle. »

Antoine Hastoy (ouvreur de Pau) :

« C'est frustrant, car on fait un bon match et on le tient jusqu'à la 76eme, 77eme minute. Ça va vite. Une mauvaise relance, une mêlée, pénalité, un maul et essai. C'est trop facile. On a des regrets. On a eu un loupé pendant la première mi-temps contre La Rochelle, où on ne se déplaçait pas, alors que c'est la base. On ne peut pas produire de rugby quand on ne se déplace pas. Là, c'était beaucoup mieux. En plus, avec l'Arena, ça s'y prête. On a retrouvé des intentions de jeu, c'est top. Sur ça, on s'est fait plaisir. Dans « défaite encourageante », il y a « défaite ». On n'a pris qu'un point alors qu'on en tenait quatre. Il faut s'appuyer sur ce qu'on a fait de bien, mais on ne peut pas dire qu'on est content de repartir du Racing avec un point vu la physionomie du match. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.