Montpellier : Dix départs confirmés

Montpellier : Dix départs confirmés©Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le mardi 08 juin 2021 à 22h05

La saison de Montpellier étant arrivée à son terme, le club héraultais a confirmé par un communiqué que dix joueurs quittaient ses rangs.

L'effectif de Montpellier va être chamboulé la saison prochaine. Alors que les Cistes viennent de conclure sur un revers concédé à Pau un exercice 2020-2021 paradoxal, c'est une vague de départs qui a été confirmée ce mardi par l'intermédiaire d'un communiqué. Restant sur un maintien acquis tardivement après une première partie de saison compliquée qui a débouché sur le limogeage de Xavier Garbajosa et le retour aux affaires de Philippe Saint-André puis une fin de saison tonitruante couronnée par la victoire en finale de la Challenge Cup face aux Leicester Tigers, le club héraultais a annoncé que pas moins de dix joueurs allaient quitter ses rangs. A un an de la fin de son contrat et après 108 matchs sous les couleurs du MHR, le champion du monde 2007 Bismarck du Plessis a décidé de partir tout comme son compatriote Johan Goosen.


Toutes les lignes touchées par les départs

Après trois saisons à Montpellier durant lesquelles il n'aura pas fait l'unanimité, le trois-quarts polyvalent va rentrer au pays pour y porter les couleurs des Bulls. Une destination qui sera également celle de son coéquipier Jacques du Plessis, deuxième ligne arrivé dans l'Hérault en 2015. Le talonneur Youri Delhommel qui prend la direction de Pau, le pilier Antoine Guillamon, l'ailier Gabriel Ibitoje, l'arrière Henry Immelman qui portera désormais les couleurs d'Edimbourg, l'ailier Vincent Martin et le troisième-ligne Caleb Timu sont également sur le départ. Prêté cette saison par les Saracens, Alex Lozowski ne s'inscrira pas plus dans la durée au sein de l'effectif des Cistes. Ces dix départs viennent s'ajouter à ceux qui ont eu lieu au fil de la saison. En effet, alors que Levan Chilachava est allé renforcer l'effectif de Castres, Louis Picamoles a fait de même en prenant la direction de Bordeaux-Bègles alors que Daniel Brennan est allé gagner du temps de jeu à Brive.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.