Top 14 : Un seul club a renoncé à signer une lettre destinée à Bernard Laporte

Top 14 : Un seul club a renoncé à signer une lettre destinée à Bernard Laporte©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le dimanche 11 octobre 2020 à 22h10

Alors que Bernard Laporte a menacé de représailles les clubs renonçant à libérer les internationaux, un seul club a renoncé à répondre au président de la FFR via une lettre, Montpellier.

L'unité des clubs du Top 14 serait-elle en train de se fissurer ? Réuni ce dimanche par la Ligue Nationale de rugby pour organiser la réponse à la Fédération Française de rugby à la suite de la décision du Conseil d'Etat qui a renvoyé tant la FFR que la LNR à la convention qui les lie, l'ensemble des clubs s'est prononcé pour refuser le calendrier à six matchs du XV de France pour la fenêtre internationale qui démarre le 19 octobre jusqu'au début du mois de décembre. Si les quatorze clubs de l'élite ont décidé de ne pas libérer leurs joueurs pour le match face au pays de Galles le 24 octobre prochain, position confirmée depuis par le président du RC Toulon Bernard Lemaître, le front uni ne le serait pas totalement.

Montpellier a renoncé à ce courrier

En effet, selon le magazine Midi Olympique, seuls treize clubs ont signé un courrier destiné à Bernard Laporte, président de la FFR, qui avait menacé les clubs de sanctions s'ils ne libéraient pas les joueurs pour la sélection. L'objet de ce courrier est d'assurer que les clubs professionnels sont pleinement engagés auprès du XV de France mais pas dans les conditions décidées par la FFR, c'est à dire six matchs en sept semaines. Les clubs ont maintenu leur proposition de cinq matchs mais ce courrier n'a pas été signé par... Montpellier. Le club héraultais est, en effet, la propriété de Mohed Altrad, dont le groupe est un des principaux partenaires de la FFR et le sponsor maillot du XV de France. Une prise de position qui pourrait poser problème quand l'ensemble du rugby français se mettra autour d'une table pour décider de l'avenir du calendrier du XV de France.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.