Top 14 (J5) : Le Racing 92 s'impose in extremis contre Lyon

Top 14 (J5) : Le Racing 92 s'impose in extremis contre Lyon©Panoramic, Media365

Mathieu Warnier, Media365, publié le samedi 04 novembre 2023 à 23h00

Grâce à un essai de Tristan Tedder sur la dernière action, le Racing 92 arrache la victoire face à Lyon (22-20) lors de l'avant-dernière affiche de la 5eme journée du Top 14.



Le Racing 92 revient de loin ! Au terme d'une rencontre longtemps accrochée, les joueurs de Stuart Lancaster sont allés chercher la victoire face à Lyon à la toute dernière seconde. Ce sont les Rhodaniens qui ont été les premiers à mettre la main sur le ballon mais trop de maladresses n'ont pas permis de concrétiser cette domination au tableau d'affichage. Il a fallu attendre la 22eme minute pour voir Baptiste Couilloud refroidir le public de la Paris La Défense Arena. Sur une habile combinaison lors d'une touche à 22 mètres de la ligne francilienne, le demi de mêlée a su résister au retour de deux joueurs du Racing 92 pour aller à dame en coin. Une position qui n'a pas facilité la transformation de Paddy Jackson, qui est passée à gauche des poteaux. Il n'en fallait pas moins pour réveiller les Ciel-et-Blanc. En effet, la réaction a été immédiate. A la réception d'une longue passe sautée, Inia Tabuavou s'est joué de Baptiste Couilloud et a fait parler sa puissance pour aller aplatir, la transformation de Tristan Tedder permettant aux Franciliens de passer en tête au score pour la première fois.

Le Racing 92 jamais à l'abri

Ce qui n'a pas tenu plus de dix minutes. En effet, après une position de hors-jeu de la défense du Racing 92, Paddy Jackson a passé une pénalité peu après la demi-heure de jeu. Néanmoins, juste avant la sirène, Tristan Tedder a permis au Racing 92 de virer en tête de deux longueurs, bonifiant une faute de Josiah Maraku, qui avait quitté la pelouse dix minutes sur protocole commotion en tout début de rencontre, sur Donovan Taofifenua à la réception d'une chandelle. A peine quatre minutes après la reprise, Fabien Sanconnie a été pris par la patrouille après avoir tardé à sortir de la zone plaqueur-plaqué. Paddy Jackson n'a pas manqué l'occasion de redonner au LOU l'avantage. C'était sans compter sur Thomas Laclayat. Le pilier, arrivé d'Oyonnax cet été après avoir participé à une partie de la préparation du XV de France pour la Coupe du Monde, a profité d'une relance de Camille Chat pour forcer le passage et aplatir. Un avantage de quatre points, Tristan Tedder ayant manqué la transformation, qui s'est alors heurté à l'indiscipline des Racingmen.

Le LOU a craqué à la dernière seconde

En l'espace de neuf minute, la défense francilienne s'est mise trois fois à la faute. Paddy Jackson a été impitoyable et a ajouté neuf points au total du LOU. Avec 20 minutes encore à jouer, les Rhodaniens ont pu compter sur un matelas de cinq points. Les deux équipes ont vidé les bancs pour cette fin de match et c'est le Racing 92 qui, poussé par l'énergie du désespoir, a fait le siège de la ligne lyonnaise. C'est à l'usure que les joueurs de Stuart Lancaster ont fait la décision. Au terme d'une longue séquence de possession et après une course croisée de Gaël Fickou, Tristan Tedder a trouvé la faille dans le rideau défensif du LOU pour aplatir et égaliser. L'arrière a alors fait défiler le chronomètre pour taper la transformation au-delà de la sirène. A ce petit jeu, il a été gagnant car il offre une courte mais précieuse victoire au Racing 92 (22-20), qui déloge par la même occasion le Stade Français Paris de la première place du classement du Top 14. Les Lyonnais, quant à eux, concèdent une troisième défaite en cinq journées.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.