Racing 92 : L'avenir se nomme Taofifenua

Racing 92 : L'avenir se nomme Taofifenua©Media365

Faraj Benlahoucine, Media365 : publié le mardi 22 novembre 2022 à 18h39

L'ailier de 23 ans, Donovan Taofifenua, va prolonger son contrat de deux ans au Racing 92.



Habitué aux coups d'éclat sur le marché des transferts, le Racing 92 a réussi à attirer dans ses filets le Fidjien Josua Tuisova pour la saison prochaine. Son compatriote Wame Naituvi, pensionnaire de Mont-de-Marsan et ailier de métier également, s'est lui aussi engagé avec les Ciel et Blanc pour la saison 2023-24. Et sans compter le recrutement de Vinaya Habosi en provenance des Fidji. Cela n'a toutefois pas empêché Donovan Taofifenua de trouver un accord avec les pensionnaires de la Paris La Defense Arena. L'ailier prometteur de 23 ans serait selon RMC SPORT sur le point de parapher un nouveau contrat de deux ans.


Auteur de deux essais en cinq matchs cette saison contre Montpellier et le Stade Toulousain, Donovan Taofifenua confirme tout son talent. Convoqué à plusieurs reprises par Fabien Galthié aux rassemblements du XV de France mais jamais apparu sur une feuille de match des Bleus, il toque clairement à la porte de la sélection. Le Racing 92 et son futur manager Stuart Lancaster misent donc sur un jeune ailier français qui a jusqu'à présent toujours su tirer son épingle du jeu malgré la concurrence féroce à son poste. Il conserve régulièrement les faveurs de Laurent Travers pour occuper le poste d'ailier au détriment notamment de Louis Dupichot, Enzo Benmegal, Chris Wade ou encore Juan Imhoff.

Henry à Paris

L'autre club francilien du Top 14, le Stade Français, serait également sur le point de se renforcer en vue du prochain exercice. D'après L'Equipe, Zack Henry portera les couleurs du club de la capitale au terme de la saison actuelle. En fin de contrat, l'ouvreur anglais apportera sa fiabilité du jeu au pied et sa polyvalence aux Soldats Roses chez qui il remplacera numériquement l'Argentin Nicolas Sanchez, parti à Brive.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.