Angleterre : Confiance maintenue en Eddie Jones

Angleterre : Confiance maintenue en Eddie Jones©Panoramic, Media365
A lire aussi

Guillaume MARION, Media365, publié le vendredi 22 juillet 2022 à 14h15

Contesté après des résultats moyens, le sélectionneur de l'Angleterre Eddie Jones a vu Bill Sweeney prendre sa défense et lui maintenir sa confiance avant la Coupe du monde 2023.



Sauf tremblement de terre d'ici là, Eddie Jones verra la France à l'automne 2023. En effet, alors que l'Angleterre reste des prestations très moyennes lors des deux dernières éditions du Tournoi des 6 Nations (5eme en 2021 et 3eme en 2022, avec trois défaites à chaque fois), l'avenir du sélectionneur du XV de la Rose semblait incertain, à un peu plus d'un an de la Coupe du monde 2023 en France. Cependant, grâce à deux succès (25-17 à Brisbane et 21-17 à Sydney) courant juillet face aux Wallabies, contre une seule petite défaite (30-28 à Perth), l'ancien talonneur a sans doute sauvé sa place et en sort finalement renforcé de cette tournée australienne. En effet, lors d'une conférence de presse à Twickenham jeudi, le directeur général de la RFU Bill Sweeney a maintenu sa confiance en son sélectionneur. « Eddie (Jones) est l'homme qui nous amènera au Mondial 2023. (...) Le défi pour nous est de nous améliorer au rythme que nous pensons être suffisamment bon pour être pleinement compétitif en France », a notamment expliqué ce dernier.

Sweeney salue le bon ratio de Jones

« Gagner en Australie, ce n'est jamais facile... Donc c'était vraiment agréable d'y aller, de repartir avec deux victoires dans cette série de test-matchs, toutes deux conçues par Eddie. (...) L'une des raisons pour lesquelles nous nous sentons très confiants dans les décisions et les conversations concernant Eddie est son ratio de victoires, en particulier face aux nations de l'hémisphère sud. Cela fait maintenant 25 matchs contre des équipes de niveau 1 de l'hémisphère sud pour 20 succès, donc c'est un taux de victoire de 80 %, a par la suite tenu à préciser Sweeney, dans des propos repris par Sky Sports. (...) Nous sommes convaincus qu'Eddie est l'homme de la situation. » Désormais, les Anglais tenteront de confirmer courant novembre leurs dernières bonnes sorties contre l'Argentine (le 6), le Japon (le 12), mais surtout contre la Nouvelle-Zélande (le 19) et l'Afrique du Sud (le 26).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.