Boxe : Le président ukrainien félicite Usyk après sa victoire

A lire aussi

Guillaume Marion, Media365 : publié le dimanche 19 mai 2024 à 12h50

Grâce à sa victoire contre Tyson Fury, Oleksandr Usyk est devenu champion du monde unifié des lourds. De quoi ravir le président ukrainien Volodymyr Zelensky, qui n'a pas manqué de féliciter le boxeur.

Le combat tant attendu a livré son verdict après un intense et indécis affrontement sur le ring. En effet, samedi soir, à Riyad (Arabie saoudite), Oleksandr Usyk a fini par l'emporter aux points face à Tyson Fury. De ce fait, le boxeur ukrainien en profite pour devenir le champion du monde unifié des lourds, lui qui détient désormais les quatre ceintures (WBA, WBC, WBO et IBF). Ce succès permet donc à Usyk (37 ans) de rentrer encore un peu plus dans l'histoire de son sport. « C'est un grand moment, un grand jour. Pas pour moi, mais pour Dieu, pour mes supporters, mon pays, les soldats ukrainiens, les mères et pères ukrainiens, les enfants », a notamment déclaré l'intéressé, après son combat, dans des propos recueillis par L'Equipe. « Je ne sais pas ce qui va arriver », a-t-il également expliqué, à propos d'une possible revanche contre le "Gypsy King".

Zelensky : « Les Ukrainiens frappent fort ! »

Forcément, la victoire du boxeur fait le bonheur de tout un pays, qui est actuellement en guerre avec la Russie depuis plus de deux ans maintenant. « Les Ukrainiens frappent fort ! A la fin, tous nos adversaires seront vaincus. Oleksandr Usyk est le champion du monde absolu ! Une bataille difficile qui le prouve : l'endurance et la force ukrainiennes donnent naissance à la victoire ukrainienne. Félicitations, champion ! Salutations, pays ! Gloire à Ukraine ! », a réagi le président ukrainien Volodymyr Zelensky, via un message posté sur la messagerie instantanée Telegram. De son côté, Fury a également évoqué la situation actuelle en Ukraine pour justifier sa défaite... « Je crois qu'il a gagné quelques rounds mais j'en ai gagné la majorité... Son pays est en guerre, et les gens se rangent du côté du pays en guerre, mais ne vous y trompez pas, j'ai gagné », a entre autres lancé le boxeur britannique, face à la presse. A noter, que lui aussi a évoqué une possible revanche d'ici peu.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.