Coupes d'Europe (F) : L'ASVEL élimine Angers, Basket Landes termine sur une victoire, Bourges dominé par Fenerbahçe

Coupes d'Europe (F) : L'ASVEL élimine Angers, Basket Landes termine sur une victoire, Bourges dominé par Fenerbahçe©Panoramic, Media365

Mathieu Warnier, Media365, publié le mercredi 01 mars 2023 à 21h55

Alors que Bourges a chuté face à Fenerbahçe et Basket Landes a dominé Miskolc en Euroligue féminine, l'ASVEL a validé son billet pour les demi-finales de l'Eurocoupe aux dépens d'Angers.

L'ASVEL avait déjà un pied en demi-finales de l'Eurocoupe féminine. Avec une marge de 30 points sur Angers à l'issue du match aller, les joueuses de David Gautier pouvaient voir venir pour leur déplacement en terre angevine. Si Sandrine Gruda (11 points) a ouvert le score pour le club rhodanien, c'est bien l'UFAB qui a fait la course en tête dans le premier quart-temps. Toutefois, l'écart n'a jamais dépassé six unités. L'ASVEL est resté au contact dans le deuxième quart-temps avant de passer quelques instants devant au tableau d'affichage grâce à Juste Jocyte (6 points). Toutefois, Jodie Cornelie-Sigmundova (9 points) a permis à Angers d'atteindre la pause avec deux points d'avance. La reprise a vu les Rhodaniennes pousser mais les Angevines ont fait mieux que tenir tête afin de garder quatre unités d'avance à l'entame du dernier quart-temps. Dix dernières minutes qui ont tout d'abord vu les deux équipes rivaliser et s'échanger la tête au tableau d'affichage. L'ASVEL a fini par faire la différence dans les quatre dernières minutes avec un 16-4 qui lui offre un succès de onze longueurs (60-71). Au cumul des deux matchs, le club rhodanien s'impose très largement (159-118) avec une possible demi-finale franco-française face à Villeneuve d'Ascq.

Bourges s'incline face à Fenerbahçe

Si la place en quarts de finale de l'Euroligue était déjà assurée depuis le succès à Polkowice la semaine passée, Bourges avait à cœur de conclure la phase de groupes par un succès face à Fenerbahçe, dont la première place n'était pas en danger. Face à une équipe qui n'a perdu que deux fois à l'échelle européenne cette saison, les Tango ont démarré fort avec un 9-0. Les deux équipes se sont ensuite rendu coup pour coup mais les coéquipières de Kayla Alexander (24 points, 13 rebonds) ont su conserver huit points d'avance au terme du premier quart-temps. Tout a basculé quand Fenerbahçe a infligé un 18-0 à Bourges au début du deuxième. Porté par Breanna Stewart (18 points, 11 rebonds), le club stambouliote s'est installé aux commandes pour atteindre la pause avec trois longueurs d'avance. Un écart qui a gonflé au retour sur le parquet pour atteindre 14 longueurs en toute fin de troisième quart-temps. Les dix dernières minutes ont débuté avec un sursaut d'orgueil des Tango, revenues à seulement trois petits points, mais Fenerbahçe n'a jamais relâché son emprise. Les Stambouliotes s'imposent de onze unités (79-90). Après trois victoires de rang, Bourges chute sur son parquet.

Basket Landes termine bien

Basket Landes n'avait absolument rien à perdre. Eliminé de l'Euroligue féminine avant cette 14eme et dernière journée, le club landais est parvenu à terminer sur une bonne note face à Miskolc. Si les coéquipières de Marie-Eve Paget (16 points) ont bien démarré la rencontre, un 6-0 en fin de premier quart-temps a permis aux Hongroises de virer en tête. Les dix minutes menant à la mi-temps ont vu les deux formations se rendre coup pour coup mais un dernier panier signé Monika Grigalauskyte (17 points, 8 rebonds) a permis à Miskolc de conserver deux points d'avance à la pause. Au retour du parquet, la formation hongroise a démarré tambour battant avec deux tirs à trois points consécutifs mais Basket Landes a répondu avec un 12-0 pour reprendre les commandes face à un adversaire accrocheur et seulement mené d'une longueur à dix minutes du terme de la rencontre. Le dernier quart-temps a vu les supporters landais trembler quand Miskolc a égalisé à cinq minutes du buzzer. Toutefois, avec seulement trois points concédés ensuite, Basket Landes a fini par s'imposer de neuf longueurs (72-63), un résultat sans conséquence car le club landais termine septième de son groupe.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.