GP d'Emilie-Romagne : Verstappen s'impose juste devant Norris et Leclerc

Mathieu Warnier, Media365, publié le dimanche 19 mai 2024 à 16h35

Avec moins d'une seconde d'avance à l'arrivée, Max Verstappen remporte le Grand Prix d'Emilie-Romagne devant Lando Norris quand Charles Leclerc complète le podium. Pas de points pour Esteban Ocon et Pierre Gasly.

Les inquiétudes nées d'une journée de vendredi difficile se sont partiellement envolées. Au lendemain d'une pole position acquise de haute lutte, Max Verstappen n'a pas laissé échapper une cinquième victoire en sept courses lors du Grand Prix d'Emilie-Romagne. Et ce malgré une pression intense dans les derniers tours. A l'extinction des feux, le Néerlandais a su garder l'avantage sur Lando Norris et les deux pilotes Ferrari. Il faut dire que l'ensemble des pilotes ne se sont pas illustrés au rayon prise de risques sur un tracé d'Imola étroit, peu propice aux dépassements et ne pardonnant pas la moindre erreur. Avec le DRS activé dès la fin du premier tour cette saison, le triple champion du monde a immédiatement haussé le rythme pour mettre à distance le pilote McLaren. Un plan qui a très bien fonctionné et permis au Néerlandais de mener les débats sans trop d'inquiétude. Derrière le duo de tête, Charles Leclerc a progressivement décroché Carlos Sainz Jr, ce qui a mis l'Espagnol sous la menace d'Oscar Piastri. Le premier incident de ce Grand Prix d'Emilie-Romagne est intervenu au 10eme tour quand Williams a renvoyé en piste Alex Albon avec une roue avant-droite mal serrée. Si le Thaïlandais a réussi à boucler un tour sans la perdre, cela n'a pas échappé aux commissaires qui l'ont sanctionné d'un arrêt au stand de dix secondes, ruinant un peu plus sa course. Alors que Max Verstappen s'est envolé en tête de course, son coéquipier Sergio Pérez a une nouvelle fois démontré ses difficultés. Parti en pneus durs sur une stratégie décalée, le Mexicain s'est signalé par une expédition hors-piste dans le double gauche de Rivazza dans le 17eme tour, perdant du terrain dans la manœuvre.

Verstappen très tôt sous la menace

Le bal des changements de pneus a commencé au 23eme tour quand Lando Norris a lancé les hostilités. Oscar Piastri a emboîté le pas dès le tour suivant, imité par Max Verstappen une boucle plus tard. Chez Ferrari, Charles Leclerc a eu la priorité sur Carlos Sainz Jr et cela a joué en la défaveur de l'Espagnol. En effet, le vainqueur du Grand Prix d'Australie y a perdu une place au bénéfice d'Oscar Piastri. Devant, une épée de Damoclès s'est installée au-dessus de Max Verstappen, averti pour avoir trop souvent abusé des limites de la piste avec une pénalité à la moindre incartade supplémentaire. A l'entame du dernier tiers de course, Lando Norris a commencé à se plaindre de perdre du rythme et le stand McLaren a essayé de le rassurer. Toutefois, Charles Leclerc s'est rapproché du Britannique, entrant dans sa zone DRS au 43eme tour et alors que le trafic se présentait devant eux. Bryan Bozzi, nouvel ingénieur de piste du Monégasque, l'a alors motivé en lui indiquant qu'il était le pilote le plus rapide du moment. Mais cette attaque ne s'est pas avérée payante, le pilote Ferrari manquant même son freinage à la chicane Gresini au 47eme tour. Lâchant plus d'une seconde dans la manœuvre, ses espoirs de deuxième place devant les tifosi se sont envolés. Devant, Max Verstappen a commencé à se plaindre du mauvais fonctionnement de ses pneus durs alors que Lando Norris a haussé son rythme pour repasser sous les cinq secondes de retard par rapport au Néerlandais.

Norris confirme les progrès de McLaren

La menace d'une pénalité a été rappelée par le stand Red Bull Racing à l'entame des dix derniers tours, augmentant la tension pour le champion du monde en titre. Sentant l'odeur d'une potentielle deuxième victoire de rang après celle obtenue à Miami, le pilote McLaren a haussé le rythme pour se rapprocher de plus en plus, à coups de plusieurs dixièmes de seconde par tour. A la limite dans chaque virage, Lando Norris a tout donné pour essayer de se rapprocher de la zone DRS du leader mais il est passé sous la seconde trop tardivement. Au bout du suspense, Max Verstappen signe une deuxième victoire ce dimanche, avec celles lors des 24 Heures du Nürburgring virtuelles. Toutefois, sa marge n'a été que de 725 millièmes de seconde d'avance sur le pilote McLaren, confirmant qu'il faudra compter sur l'écurie de Woking pour mettre en difficulté Red Bull Racing. Huit secondes plus tard, Charles Leclerc place une Ferrari sur le podium devant les tifosi quand Oscar Piastri et Carlos Sainz Jr complètent le podium. Du côté d'Alpine, la course n'a pas été idéale, les deux pilotes terminant à un tour du vainqueur. Esteban Ocon a perdu deux positions et termine 14eme quand Pierre Gasly a reculé d'un rang dans la hiérarchie avec la 16eme place. Au championnat, Max Verstappen continue de mener grand train mais change de dauphin. Profitant de la contre-performance de Sergio Pérez, seulement huitième, Charles Leclerc s'empare de la deuxième place à 48 longueurs du Néerlandais mais avec six points d'avance sur le Mexicain. Les positions au classement constructeurs ne bougent pas avec Red Bull Racing nettement devant Ferrari et McLaren. Les pilotes n'auront pas l'occasion de souffler puisqu'ils sont maintenant attendus dès le week-end prochain à Monaco.

FORMULE 1 / GRAND PRIX D'EMILIE-ROMAGNE
Classement final - 63 tours (309,049km) - Dimanche 19 mai 2024
1- Max Verstappen (PBS/Red Bull Racing) en 1h25'25''252
2- Lando Norris (GBR/McLaren) à 0''725
3- Charles Leclerc (MCO/Ferrari) à 7''916
4- Oscar Piastri (AUS/McLaren) à 14''132
5- Carlos Sainz Jr (ESP/Ferrari) à 22''325
6- Lewis Hamilton (GBR/Mercedes) à 35''104
7- George Russell (GBR/Mercedes) à 47''154
8- Sergio Pérez (MEX/Red Bull Racing) à 54''776
9- Lance Stroll (CAN/Aston Martin) à 1'19''556
10- Yuki Tsunoda (JAP/Racing Bulls) à 1 tour
...
14- Esteban Ocon (FRA/Alpine) à 1 tour
...
16- Pierre Gasly (FRA/Alpine) à 1 tour
...

Meilleur tour en course (+1 point) : George Russell (GBR/Mercedes) - 1'18''589 (Tour 54)

Classement du championnat du monde pilotes
1- Max Verstappen (PBS/Red Bull Racing) 161 points
2- Charles Leclerc (MCO/Ferrari) 113
3- Sergio Pérez (MEX/Red Bull Racing) 107
4- Lando Norris (GBR/McLaren) 101
5- Carlos Sainz Jr (ESP/Ferrari) 93
...
15- Esteban Ocon (FRA/Alpine) 1
...
19- Pierre Gasly (FRA/Alpine) 0
...

Classement du championnat du monde constructeurs
1- Red Bull Racing 268 points
2- Ferrari 212
3- McLaren 154
4- Mercedes 79
5- Aston Martin 44
...
8- Alpine 1
...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.