Natation : la colère froide du président de la Fédération française

Natation : la colère froide du président de la Fédération française©Panoramic

6Medias, publié le dimanche 05 août 2018 à 13h50

Les Championnats d'Europe ont plutôt bien commencé pour les Français en natation, ce qui devrait ravir la Fédération. Mais son président a poussé un coup de gueule sur RMC ce dimanche, contre le nouveau format instauré cette année et la mauvaise organisation.

Il est colère.

Gilles Sezionale, président de la Fédération française, devrait pourtant avoir le sourire. Arrivés avec une sélection en reconstruction, les nageurs français ont d'ores et déjà deux médailles aux Championnats d'Europe de Glasgow. Deux en or. Mais cela ne fait pas son bonheur. Sur les antennes de RMC, Gilles Sezionale a pesté contre un événement qui n'est pas à la hauteur des précédents.
"On avait une couverture médiatique importante et là, on est noyés dans l'ensemble. Je ne suis pas du tout pour cette formule-là", a-t-il déclaré, pointant du doigt surtout le manque de concertation. "C'est la Ligue européenne de natation qui a pris la décision. On n'a pas du tout été consultés. Mon avis aurait été négatif. On est devant le fait accompli."



Mais ce n'est pas tout. Si la formule passe mal, l'organisation de l'événement est remise en question, même critiquée. "L'organisation à Glasgow laisse vraiment à désirer. La natation artistique est dans un petit bassin ridicule avec même pas 200 places pour les spectateurs, le bassin d'échauffement fait 0,80m de profondeur. En natation artistique, il y a besoin de deux mètres."
Même constat pour le bassin olympique, où les athlètes semblent laissés à l'abandon. "Ce n'est pas non plus la panacée pour l'autre bassin. Les nageurs sortent de leur course et sont au milieu des gens pour aller en zone mixte", ajoute le président.
Pour rappel, la France a donc déjà recueilli deux médailles d'or, par l'intermédiaire de Fantine Lesaffre sur 400 mètres 4 nages et en relais féminin sur le 4X100 mètres nage libre. En attendant peut-être le sacre de Mehdy Metella sur 50 mètres nage libre, une performance de David Aubry sur les distances longues ou la confirmation pour Charlotte Bonnet.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.