Championnats de France : Viquerat et Grousset décrochent leur billet pour Tokyo

Championnats de France : Viquerat et Grousset décrochent leur billet pour Tokyo©Media365

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le vendredi 18 juin 2021 à 19h47

Antoine Viquerat, sur 200m brasse, et Maxime Grousset, sur 100m nage libre, ont décroché leur billet en individuel pour les Jeux Olympiques de Tokyo ce vendredi lors des championnats de France à Chartres.



Deux nageurs français de plus à Tokyo ! La quatrième journée des championnats de France de natation à Chartres a permis à deux tricolores de réussir les minimas et ainsi décrocher leur billet olympique en individuel. Il s'agit de Maxime Grousset (22 ans) et Antoine Viquerat (23 ans). Sur le 100m nage libre, l'épreuve-reine des Jeux Olympiques, pas moins de quatorze nageurs avaient réussi le temps imparti (50"03) en séries. Ils étaient huit en finale à se disputer deux billets, et finalement seul Maxime Grousset a réussi les 48"57 demandés par la Fédération française de natation (correspondant aux standards internationaux A). Charles Rihoux, Clément Mignon et Mehdy Metella devraient quant à eux se contenter du relais 4x100m au Japon. Sur 200m brasse, seul Antoine Viquerat avait réussi les minimas en séries (2'14"26), et il devait donc nager en 2'10"35 au maximum lors de la finale. Et il y est parvenu, signant un 2'10"21 qui lui offre un titre de champion de France et un billet pour Tokyo. Le cri de rage du Toulousain à l'arrivée voulait dire beaucoup, il va participer à ses premiers JO ! A noter également que Mewen Tomac est devenu champion de France du 50m dos, une distance non olympique.

Record de France pour Pigrée !

Du côté des filles, la journée n'a pas permis de qualifier une nageuse pour Tokyo. Personne n'a réussi les minimas en séries sur 800m (Adeline Furst a terminé à plus de deux secondes et demie) et sur 200m papillon (Lucie Delmas, âgée de 16 ans, a fini à une demi-seconde des minimas). Mais on notera tout de même qu'Analia Pigrée (20 ans) a battu deux fois le record de France du 50m dos, une distance qui ne figure pas au programme olympique, lors de cette journée, avec 27"81 puis 27"59, effaçant ainsi des tablettes Béryl Gastaldello (27"86 en 2018). Lara Grangeon-De Villèle est quant à elle devenue championne de France du 200m papillon.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.