Biathlon (F) : Chevalier-Bouchet encore en argent, Herrmann titrée

Biathlon (F) : Chevalier-Bouchet encore en argent, Herrmann titrée©Media365

Aurélien CANOT, Media365, publié le lundi 07 février 2022 à 11h15

Deux jours après avoir pris la deuxième place du relais mixte, Anaïs Chevalier-Bouchet s'est offert une deuxième médaille d'argent ce lundi sur l'individuel femmes, remporté par l'Allemande Denise Herrmann. La troisième déjà pour les Bleus dans ces Jeux d'hiver.

Quels débuts pour Anaïs Chevalier-Bouchet à Pékin ! En deux courses, l'Iséroise de 28 ans a déjà fait mieux que dans toute sa carrière aux Jeux Olympiques. Déjà deuxième, samedi sur le relais mixte aux côtés de Julia Simon, Quentin Fillon Maillet et Emilien Jacquelin, la biathlète propulsée naturellement cheffe de file de son sport alors que ces Jeux d'hiver connaissent leurs premières heures s'est offert une nouvelle médaille d'argent - la deuxième en trois jours - ce lundi, sur l'individuel. Elle porte ainsi le total de la délégation française à trois médailles (deux pour le seul biathlon), toutes en argent. Déçue de sa performance personnelle dans le vent pékinois sur le relais samedi, la jeune maman d'une petite Emie depuis octobre 2019 s'était promise de remettre les pendules à l'heure lundi lors du premier rendez-vous individuel du biathlon. Elle a tenu parole. "ACB", qui avait dû se contenter d'une unique médaille, en bronze, quatre ans plus tôt à Pyeongchang, est passée à une erreur de la course parfaite. Sans cette unique erreur sur le pas de tir, survenue sur le dernier des quatre au programme sur cette neige glissante (ce qui n'avait pas été le cas samedi), la native de Saint-Martin-d'Hères, impressionnante sur les skis également, serait assurément montée sur la plus haute marche, d'autant qu'elle avait compris dès son réveil qu'elle était dans un grand jour.


Chevalier-Bouchet : "Pas grand-chose à regretter"

"J'ai senti qu'il ne pouvait pas m'arriver grand-chose aujourd'hui (lundi)". L'histoire ne dit pas en revanche si Chevalier-Bouchet avait perçu qu'elle subirait la loi pour l'or de Denise Herrmann, pourtant peu en vue depuis le début de l'hiver de Coupe du monde. Cela n'a pas empêché l'Allemande classée 18eme au général avant le début de ces Jeux et qui ne compte qu'un seul podium cette saison de décrocher son premier titre olympique, avec une faute également pour elle au tir mais un meilleur temps de ski que la Française. Lors de cette course qui aurait très bien pu sourire à une autre Allemande Vanessa Voigt, quatrième, mais que devront oublier très vite les autres Tricolores en lice (Julia Simon, deuxième Française, a terminé 21eme), Herrmann est ainsi devenue la deuxième ex-skieuse de fond de l'histoire à triompher ensuite en biathlon. « Je n'ai pas grand-chose à regretter", assure toutefois Chevalier-Bouchet, consciente qu'elle pouvait difficilement faire mieux. "Je m'en veux un peu car j'ai une balle qui m'échappe, mais j'étais très concentrée, j'avais envie de faire le biathlon que j'aime, j'ai engagé mes tirs, j'ai été concentrée du début à la fin". Vendredi, sur le sprint, la double médaillée d'argent visera une troisième médaille. Peut-être en or cette fois, qui sait.

JEUX D'HIVER 2022 / BIATHLON (F)
Classement - Lundi 7 février 2022
1- Denise Herrmann (ALL) (1 faute au tir) en 44'12"7
2- Anaïs Chevalier-Bouchet (FRA) (1) à 9"4
3- Marta Olsbu Roeiseland (NOR) (2) à 15"3
4- Vanessa Voigt (ALL) (1) à 16"6
5- Dzinara Alimbekava (BLR) (1) à 31"7
6- Marketa Davidova (RTC) (1) à 31"9
7- Deedra Irwin (USA) (1) à 1'01"4
8- Ingrid Landmark Tandrevold (NOR) (1) à 1'02"7
9- Yuliia Dzhima (UKR) (2) à 1'21"7
10- Iryna Petrenko (UKR) (0) à 1'29"5
...
21- Julia Simon (FRA) (4) à 2'56"4
30- Anaïs Bescond (FRA) (4) à 4'13"3
40- Justine Braisaz-Bouchet (FRA) (5) à 4'57"4

Vos réactions doivent respecter nos CGU.