Tournoi de France (F) : La France écrase le Sénégal à six jours du Mondial

Tournoi de France (F) : La France écrase le Sénégal à six jours du Mondial©Panoramic, Media365

Aurélien Canot, Media365, publié le vendredi 24 novembre 2023 à 23h35

A six jours de débuter le Mondial face à l'Angola, l'équipe de France n'a pas fait de détails vendredi soir à Caen face au Sénégal (32-19) dans le cadre du Tournoi de France. Les Bleues affronteront la Corée du Sud dimanche.



L'Angola est prévenue : les Bleues sont prêtes. A six jours de débuter son Championnat du monde face aux Angolaises, l'équipe de France a balayé vendredi (32-19) une autre sélection africaine : le Sénégal dans le cadre du Tournoi de France qui sert précisément de dernière préparation pour le Mondial. A l'image d'une Alicia Toublanc très efficace, en particulier sur les jets de sept mètres, et logiquement récompensée du trophée de joueuse du match, les Françaises ont très vite pris la mesure de cette modeste équipe sénégalaise. A la pause, les championnes olympiques comptaient déjà neuf longueurs d'avance (17-8). Elles ont encore augmenté l'écart et s'imposent finalement de treize buts à l'issue d'une seconde mi-temps bien mieux négociée que la première par les joueuses d'Olivier Krumbholz. L'entraîneur français, qui peut d'ores et déjà s'attendre à se creuser la tête en ce qui concerne le poste de gardienne étant donné les très belles prestations ce vendredi de Camille Depuiset et Hatadou Sako en l'absence de Laura Glauser, n'a d'ailleurs pas hésité à taper plusieurs fois du poing sur la table.

Nze Minko : "Quelques petites choses à travailler"

Au même titre que Pauletta Foppa et Grace Zadi, l'habituelle titulaire devrait retrouver l'équipe dimanche face à la Corée du Sud pour la deuxième et dernière sortie des Bleues avant de s'envoler pour la Norvège. "Le travail est accompli car dans l'ensemble, on fait un match cohérent, appréciait la capitaine Estelle Nze Minko sur beIN Sports après la rencontre. Globalement, c'est pas mal et on est contentes du résultat. Après, il y a quand même quelques petites choses à travailler. Sur le début de première mi-temps, on est un peu fragiles sur des duels. C'est rageant car ce sont des choses que l'on a identifiées. Maintenant, l'essentiel, c'est d'avoir su corriger ces choses plus tard dans le match et on va continuer à bosser." Avec une ultime répétition donc dimanche face à des Coréennes au jeu diamétralement opposé de celui du Sénégal.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.