Mondial 2021 (H)/Mahé : " Il y a des questions à se poser "

Mondial 2021 (H)/Mahé : " Il y a des questions à se poser "©Media365
A lire aussi

Rédaction Sport365, publié le dimanche 31 janvier 2021 à 16h25

Découvrez les réactions de Guillaume Gille, Kentin Mahé, Michaël Guigou et Nedim Remili après la défaite de la France contre l'Espagne dans la petite finale du Mondial 2021.



Kentin Mahé (demi-centre ou ailier gauche) :

« Il nous a manqué un peu d'audace, un peu d'envie, un peu plus de folie. On n'a pas forcément cru en nous comme au début de la compet'. J'ai l'impression que les choses qui n'ont pas très bien marché contre la Suède se sont répétées. On est aussi tombés sur un grand Corrales ce soir. On n'a pas su garder notre sang-froid dans les moments-clés. C'est clairement une remise en question. On est tombé contre des grosses équipes depuis le début de la compétition et on a laissé pas mal de plumes à enchaîner les matchs de très haut niveau, vu le parcours qu'on a eu. Ce n'est pas évident. Les blessures n'ont pas allégé la tâche. Il y a des questions à se poser. Ils ont tactiquement mieux joué que nous aujourd'hui.  On a manqué deux, trois pénos. Il y a des choses qui s'additionnent qui font qu'à la fin, les Espagnols ont mérité cette troisième place. »


Michaël Guigou (ailier gauche) :

« Quand on a enchaîné sept victoires et qu'on finit sur deux défaites, est-ce que ça représente le niveau qu'on a eu tout au long de la compet ' ? Je ne sais pas. Comme je disais après la demi-finale, il nous a manqué un peu de force, un peu d'énergie pour finir cette compet'. C'est dommage car on a montré vraiment de belles choses pendant cette compétition. C'est dur de sortir comme ça d'une compétition où on a été vaillants, on a essayé de trouver des solutions quand on avait des blessures, quand on était en difficulté dans les matchs. Quand le niveau a augmenté un peu, ce manque d'énergie, ce manque de solutions, ça a été un peu trop pour nous sur la fin. Quand tu joues des équipes rôdées comme l'Espagne... Je trouve qu'on était vraiment en train de trouver une bonne allure, de bonnes rotations, mais les deux blessures de Tim (N'Guessan) et Luka (Karabatic) nous ont fait mal dans cette confiance qu'on était en train d'acquérir, cette dynamique. On peut être très fiers de ce qu'on a fait malgré tout sur ce mois de janvier. On attendait de se réunir depuis des semaines et des semaines. Le TQO ? Ce sera compliqué mais quand on aura laissé passer cette déception, il y a quand même beaucoup de confiance qui ressort. En plus on croisera les Portugais, à qui on a montré qu'on était vraiment capables d'être présents. On a des certitudes. »

Propos recueillis au micro de beINSports

Vos réactions doivent respecter nos CGU.