Mondial 2021 (H) : Les réactions tricolores après la victoire face à l'Autriche

Mondial 2021 (H) : Les réactions tricolores après la victoire face à l'Autriche©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le samedi 16 janvier 2021 à 22h05

Découvrez les principales réactions après la victoire de l'équipe de France (28-35) dans son deuxième match du Mondial 2021 contre l'Autriche.



Jean-Jacques Acquevillo (arrière gauche de l'équipe de France, au micro de beIN Sports)

« On va dire que ça s'est bien passé. On a engrangé une victoire assez importante pour nous. On était venus ici pour ça, continuer à garder la même intensité pour préparer directement le match de la Suisse. Je suis assez content de mon entrée parce que ce n'était pas prévu. Timothey N'Guessan s'est blessé aux adducteurs. Du coup, on a pu faire des rotations et je suis satisfait du match de ce soir (samedi). Je n'étais pas surpris de jouer mais on ne s'attendait pas à la blessure de Tim. C'est comme ça, ça arrive dans les championnats du monde. Il faut être prêt à faire des rotations. Je me suis tenu à la disposition de l'équipe. Ça a été assez vite pour moi, je ne m'attendais pas à être appelé directement et à préparer le stage après la blessure d'Elohim Prandi. Je me tenais à disposition et Guillaume Gille m'a fait confiance. J'ai essayé d'amener ce que je pouvais et les autres joueurs m'ont aidé à entrer dans le match. On va préparer le match de la Suisse et on verra pour jouer d'autres matchs. »

Nedim Remili (arrière droit de l'équipe de France, au micro de beIN Sports)

« On joue bien, on a fait vraiment deux bons matchs. Ce match face à l'Autriche, on l'a abordé de la meilleure des manières, avec beaucoup de sérieux et d'application dans notre jeu. Je pense que les rotations ont permis à tout le monde de se découvrir dans ce championnat du monde à l'image de Jean-Jacques Acquevillo dont c'était les premiers pas et ça nous a fait vraiment plaisir. On a pu le voir sur son premier but, on a vraiment tous sauté parce qu'on est content que tout le monde puisse apporter sa pierre à l'édifice et à l'équipe. C'est ce qui a été fait. On a aussi vu Vincent Gérard qui a été élu homme du match, ça fait plaisir de voir que nos deux gardiens se tirent la bourre dans le bon sens, ça fait plaisir. J'ai toujours été meilleur au poste d'arrière droit, que j'ai plus connu, mais je prends énormément de plaisir à jouer demi-centre avec le PSG. Quand je me retrouve au centre, je sais qu'on a des gauchers de qualité et j'adorais apporter à ce poste. On a des joueurs qui font très bien le boulot à l'image de Kentin Mahé et Melvyn Richardson donc c'est le choix de l'entraîneur. Je vais quand même mettre une préférence sur le poste d'arrière droit. »

Guillaume Gille (entraîneur de l'équipe de France, au micro de beIN Sports)

« Une victoire sérieuse, maîtrisée où on a fait en sorte de tenir les débats durant toute la rencontre avec un match qui nous a aussi offert la possibilité de faire entrer l'ensemble de l'effectif dans cette compétition avec plein de belles choses, notamment en première mi-temps sur le grand espace. Il y a la rentrée de Vincent Gérard qui est aussi excellente. Il y a plein d'éléments positifs. Un petit point d'amélioration est peut-être notre fin de match qui se termine un peu en roue libre car les Autrichiens, voyant leurs derniers espoirs s'envoler, ont un peu baissé de rythme et on s'est aussi un peu mis à leur niveau. C'est un avertissement sans frais et c'est un élément qu'il faudra aussi continuer à bosser pour les prochains combats. C'est certain que c'est bon sur le plan comptable, c'est important de pouvoir entrer dans ce Tour Principal de façon précoce et, en même temps, c'est bon pour la confiance car ces deux victoires nous donnent une base solide sur laquelle s'appuyer. On sortait d'un début de préparation difficile. Ces deux expériences positives valident le travail, nous posent en tant qu'équipe dans le projet de jeu et nous permettent aussi d'envisager la suite avec plus de sérénité. »

Vincent Gérard (gardien de but de l'équipe de France, propos recueillis en zone mixte par l'AFP)

« L'Autriche n'a pas du tout abdiqué, peut-être que dans les dernières minutes, on a un peu baissé le pied mais les 45 premières minutes étaient de fort belle facture. L'insistance avec laquelle les Autrichiens ont défendu le dernier ballon de la première mi-temps alors qu'ils étaient déjà à -4 montre que c'était un vrai match de championnat du monde, avec beaucoup d'intensité. On a plus tourné qu'au premier match et c'est bien parce que la compétition est longue et qu'on va avoir besoin de tout le monde. On est contents, c'est une belle performance qu'on a réalisée ce soir (samedi). Wesley Pardin a été très performant le premier match, il n'y avait pas de raison que je rentre. On est tous projetés vers un objectif commun, c'est lui qui doit prédominer et en ça je suis très satisfait ce soir. Il y a des moments où j'étais numéro deux et où j'ai joué des matchs importants, des moments où j'étais numéro un et où je n'ai pas joué des matchs importants. En fin de compte, ça m'importe peu, pour peu que ça se passe bien pour tout le monde et qu'on aille au bout. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.