Ligue 1 : Lyon souffre, mais Lyon seul leader !

Ligue 1 : Lyon souffre, mais Lyon seul leader !©Media365
A lire aussi

Rédaction Media365, publié le mercredi 06 janvier 2021 à 22h50

Malgré une avance de trois buts, l'Olympique Lyonnais s'est fait très peur pour finalement battre Lens (3-2). Un résultat important dans la course au titre puisque les Gones prennent seuls la tête de la Ligue 1 après la contre-performance de Lille.

Une victoire étriquée, mais une victoire très importante ! Malgré une avance de trois buts à la 51eme minute, la soirée de l'Olympique Lyonnais n'a pas été de tout repos. Car Lens, accrocheur, a crânement joué sa chance et posé de gros soucis à la bande à Rudi Garcia. Mais l'expérience a fini par parler et les Gones l'ont emporté (3-2) grâce à Memphis Depay (38eme, 51eme) et un but contre son camp de Steven Fortès (46eme), alors que Florian Sotoca (55eme) et Cheick Doucouré (90eme) ont réduit l'écart au score pour les Sang-et-Or. Un score néanmoins positif qui permet à la formation rhodanienne de prendre seule les rênes du championnat de France avec trois points d'avance sur Lille, battu sur sa pelouse par Angers (1-2), et le Paris Saint-Germain, accroché par Saint-Étienne (1-1).

Paqueta régale, Lyon prend les devants

Dans la droite lignée de leurs dernières prestations, les Gones mettaient rapidement la pression et se procuraient des opportunités nettes. Si Lucas Paqueta (3eme) et Memphis Depay (9eme) se précipitaient sur leurs tentatives, Maxwell Cornet, lui, mangeait la feuille de match en perdant un incroyable duel avec Jean-Louis Leca (6eme). Un premier quart d'heure à sens unique qui aurait pu faire douter les Lensois. Mais les visiteurs réagissaient par Jonathan Clauss, qui obligeait Anthony Lopes à sortir le grand jeu (16eme). Bien mieux dès lors, les Sang-et-Or opéraient en contre et posaient des soucis à des latéraux lyonnais un peu trop offensifs.

Problème pour Lens, les Lyonnais ne baissaient pas le pied et poursuivaient leur marche en avant. Alors qu'Houssem Aouar n'était pas loin de l'ouverture du score sur une frappe détournée in extremis par Jean-Louis Leca (23eme), la solution venait du génie de Lucas Paqueta. Intenable depuis le début du match, avec des gestes techniques de grande classe, le milieu brésilien déposait un véritable caviar dans la course de Memphis Depay, qui après un sprint autoritaire au cœur du bloc défensif adverse, ajustait l'ancien gardien de Bastia d'un plat du pied chirurgical (1-0, 38eme). Un but à un moment crucial.

Lens ko ... ou presque

Car le retour des vestiaires était cauchemardesque pour les Sang-et-Or. Sur la première percée rhodanienne de Léo Dubois, Jean-Louis Leca dégageait le ballon sur le malheureux Steven Fortès, qui marquait contre son camp (2-0, 46eme). Dans la foulée, le gardien artésien fauchait Maxwell Cornet et offrait à Memphis Depay l'occasion de mettre son doublé sur un penalty parfaitement tiré (3-0, 51eme). Au fond du trou après une nouvelle grosse opportunité de Tino Kadewere (54eme), Lens retrouvait une lueur d'espoir suite à une action d'école conclue par Florian Sotoca, qui envoyait une superbe frappe dans la lucarne opposée (3-1, 55eme).

En dépit de son avance au tableau d'affichage, l'OL n'était pas plus serein que ça. Si Memphis Depay passait proche du triplé (60eme), Ignatius Ganago (58eme) et Gaël Kakuta (62eme) faisaient passer quelques frissons dans le dos d'Anthony Lopes. Et à force de subir les assauts adverses, l'OL était puni. A l'entrée du temps additionnel, Cheick Doucouré ramenait son équipe à un petit but suite à une lourde frappe sous la barre qui ne laissait aucune chance au portier portugais (3-2, 90eme). Une dernière alerte trop tardive du promu, qui n'arrivait pas à faire mieux dans les ultimes secondes. Pour l'OL, cette victoire difficile va faire du bien au moment de réaliser les comptes !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.