L1 (J14) : Plus fort que tout, le PSG gagne au Havre grâce notamment à Mbappé

L1 (J14) : Plus fort que tout, le PSG gagne au Havre grâce notamment à Mbappé ©Panoramic, Media365
A lire aussi

Aurélien GAUDRIOT, Media365, publié le dimanche 03 décembre 2023 à 14h57

Kylian Mbappé, qui avait évité la défaite contre Newcastle en Ligue des Champions dans la semaine (1-1), et Vitinha ont permis au PSG de gagner au Havre (2-0) dans un match marqué par l'expulsion rapide de Gianluigi Donnarumma.



Dans un premier quart d'heure haché, le PSG aurait pu sérieusement se mettre en difficulté. Première tuile avec la blessure à l'épaule droite de Fabian Ruiz, dès la 7e minute de jeu sur un duel aérien anodin. Les Havrais profiteront de leur supériorité numérique pour se créer une première énorme occasion. Sur un corner, Abdoulaye Touré est barré par la sortie de Gianluigi Donnarumma, mais le ballon revient sur Gautier Lloris qui pense marquer... C'était sans compter sur un Carlos Soler décisif, qui dégage devant son but (8e) ! Quelques minutes plus tard, sur un long dégagement d'Arthur Desmas, la défense du PSG est attentiste et Donnarumma effectue une sortie kamikaze improbable, le pied en avant dans le visage de Josué Casimir ! L'expulsion est logique et cette nouvelle bourde du gardien parisien oblige le PSG à évoluer à 10 contre 11 dès la 10e minute de jeu.

Le Paris-Saint-Germain ne va pas paniquer. Bradley Barcola est sacrifié pour permettre l'entrée d'Arnau Tenas, gardien espagnol de 22 ans formé au FC Barcelone. Ce dernier sera très inspiré et Kylian Mbappé va prendre les choses en mains. S'il manque son premier duel face à Arthur Desmas, sur un service délicieux d'Ousmane Dembélé (21e), le meilleur buteur de Ligue 1 sera chirurgical pour ouvrir le score d'une frappe ultra-précise, avec l'aide du poteau, qui laisse le gardien havrais bouche bée (0-1, 23e). A l'origine de ce but, on retrouve encore Ousmane Dembélé à la passe. Kylian Mbappé complète, lui, son tableau de chasse en Ligue 1, en marquant face à un 30e club du championnat. Tout simplement impressionnant !

Tenas très inspiré pour sa grande première

Si Josué Casimir s'est mis en très bonne position d'égaliser, avec une frappe au ras du poteau (43e), Le Havre pourra tout de même regretter d'avoir été quelque peu frileux dans le premier acte. En seconde période, Luka Elsner l'a compris et les entrées en jeu de Nabil Alioui et Antoine Joujou vont dynamiser le secteur offensif. Yassine Kechta voit sa demi-volée détournée d'une claquette par Arnau Tenas (52e), encore impeccable au moment de capter une frappe trop molle de Mohamed Bayo (59e) ou de détourner d'un superbe réflexe un centre dévié à bout portant (65e). Le PSG est malmené et comptera encore sur un Tenas inspiré. Il effectuera une double parade incroyable face à un Nabil Alioui écœuré (79e). En face, Arthur Desmas est plus tranquille, même si Ousmane Dembélé a trouvé son poteau droit d'une frappe croisée (60e). Une nouvelle claquette de Tenas face à Bayo (85e) précédera au point final de ce match.

Beaucoup plus réalistes que les Havrais - qui pourront fortement regretter leur vingtaine de frappes sans marquer - les Parisiens vont faire le break sur une frappe, détournée par Gautier Lloris, de Vitinha (0-2, 89e), grand artisan du succès de son équipe de par sa grande activité dans l'entrejeu. Solidaire jusqu'au coup de sifflet final, le Paris Saint-Germain signe, dans la difficulté, un septième succès consécutif en Ligue 1, lui permettant de s'envoler en tête du championnat avec 4 points d'avance sur son dauphin, l'OGC Nice. Fin de série pour Le Havre, pourtant auteur d'une prestation solide.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.